Paraguay, des témoins d’unité

 
Les récentes nouvelles des familles du Paraguay où à commencer l’année dédiée à “Chiara Lubich et à la famille”

C’est avec beaucoup de joie que nous partageons avec vous la belle journée vécue le dimanche 29 mars au Centre Mariapoli de Maria Madre dell’umanità dans la ville d’Asuncion, Paraguay.

Nous avons démarré l’année dédiée à “Chiara Mubichet à la famille” et le début officiel des célébrations pour le 50e anniversaire de Famiglie Nuove.

Regarder la vidéo

Cette journée a été magnifique avec la participation de 247 jeunes et adultes et d’au moins 50 enfants tous d’âges différents. Pendant que les GEN 2, 3 et 4 ont suivi leur programme, les adultes ont participé au meeting avec une série d’approfondissements sur le thème de la famille. L’un des plus beaux moments de la journée a été celui de recevoir et écouter le témoignage d’Olga et Gerardo qui avaient pu assister à l’événement Family Highlights à Loppiano (FI) et à “l’école des familles” à Castelgandolfo tenus au même moment.

Le discours de Chiara à l’occasion du la Fondation du Mouvement Famiglie Nuove en 1967 ainsi que l’intervention de Emmaus au cours de l’événement “Family Highlights”, ont offert plusieurs pistes de réflexion aux familles présentes. Elles ont pris conscience de l’importance de la mission qui leur est confiée, par l’entretien d’un désir renouvelé de continuer à être des témoins vivants et à oeuvrer là où aujourd’hui la famille en a le plus besoin.

Nous avons aussi présenté le calendrier de Famiglie Nuove avec les nombreuses activitées de l’année au Paraguay que nous avons l’intention de mener avec ce même esprit de grande famille.

Le programme s’est terminé avec une messe solennelle, célébrée par Monseigneur Adalberto Martinez. Ensuite, nous avons pu partager avec tous les participants un déjeuner et un après-midi sympathique et joyeux entre jeux et divertissements.

Carlos et silvia nous racontent un fruit spécial et particulier de cet évènement.

“Nous avons rencontré un couple marié depuis 3 ans et dont la femme avait eu une fille, maintenant âgée de 11 ans, avant leur relation. Avec celui qui maintenant est son mari, ils se sont rencontrés, sont tombés amoureux et bien vite, ont décidé de vivre ensemble. Puis ils ont décidé de se marier. Rapidement cependant, l’enthousiasme initial a laissé place à des discussions au ton élevé, ouvrant des blessures profondes. Cela, ajouté au fort caractère des deux époux, a détérioré de façon incisive leur rapport. Ainsi en décembre dernier, lui est partit de la maison la laissant elle avec sa fille.

Malgré tout, ils sont venu à cette rencontre, invités par une famille dont la fille est une gen et est camarade de classe de la fille de l’épouse. Ce couple en pleine crise a accepté l’invitation comme une dernière chance accordée pour trouver une solution aux difficultées conjugales du moment. Pendant l’événement, ils ont commencé à être plus sincères l’un avec l’autre, en parvenant à communiquer leur douleur mutuelle et leur colère issue des nombreuses disputes qu’ils avaient eu. Mais surtout, ils ont exprimé leur volonté de se battre pour préserver leur mariage.

Suite à la demande du couple qui les a invités, nous avons pu échanger avec eux à propos de la crise que nous aussi nous avons traversé durant notre mariage des années auparavant. Celle-ci nous avait conduit au bord de la séparation. Aujourd’hui cela fait partie de notre passé et non seulement notre famille est bénie par Dieu mais nous cherchons maintenant des moyens pour soutenir d’autres familles qui rencontrent les même difficultées. Nous leurs avons donc partagé notre sentiment qu’ils sont appelés à être des témoins pour d’autres couples qui affrontent la même crise, comme nous nous l’avons été pour eux.

Après nous avoir remercié pour le temps partagé ensemble, ils nous ont demandé de nous rencontrer au moins une fois par semaine pour les accompagner sur cette route qu’ils veulent désormais emprunter. En quittant l’événement, ils ressemblaient à deux fiancés partageant un même regard tourné vers le futur. Ils sont conscients que cela ne sera pas facile mais ils sont près à se battre. D’après eux, l’invitation à cette rencontre ainsi que leur réconciliation a été comme un miracle étant donné que un mois auparavant ils avaient déjà engagé la procédure de divorce. A présent, ils commencent les démarches pour retirer la demande au tribunal et pour aller de l’avant avec ce nouveau Oui qu’ils ont prononcé devant l’autel.”

 

Le Familles Nouvelles du Paraguay