Quadro di Gabriele Marsili: Cielo e terra

La spiritualité exprimée par Chiara Lubich au fil du temps a été définie très tôt comme une spiritualité « collective » ou, mieux, « communautaire », c’est-à-dire en vue de l’unité, de l’ut omnes unum sint (« Que tous soient un ») (Jn 17,21). Cette spiritualité s’articule en douze points fondamentaux, intimement liés les uns aux autres :

  1. Dieu Amour
  2. La volonté de Dieu
  3. La Parole de Dieu
  4. Le frère
  5. L’amour réciproque
  6. Jésus eucharistie
  7. L’unité
  8. Jésus abandonné
  9. Marie
  10. L’Église
  11. L’Esprit Saint
  12. Jésus au milieu de nous

Pour Chiara Lubich, la spiritualité de l’unité, dans chacun de ses points, n’est jamais la simple formulation d’un projet qui aurait mûri dans son esprit, d’une réflexion, d’une amorce de théologie spirituelle. C’est plutôt une spiritualité qui demande une adhésion immédiate, décidée et concrète, quelque chose qui suscite la vie. Dans la splendeur de l’histoire de l’Église, de chacun de ses fidèles, de ses saints et de ses communautés, un fait est toujours demeuré constant : c’est la personne en tant qu’individu qui va à Dieu. Cela reste également vrai dans la spiritualité de l’unité, en ce sens que l’expérience que chacun fait avec Dieu et en Dieu est unique et ne peut se répéter. Toutefois, à côté de cette expérience spirituelle personnelle indispensable, la spiritualité portée par le charisme de l’unité, confié par l’Esprit à Chiara, met l’accent sur la dimension communautaire de la vie chrétienne. Ce n’est pas une nouveauté, l’Évangile est éminemment communautaire. Et il y a déjà eu dans le passé des expériences qui ont souligné l’aspect collectif du voyage vers Dieu, surtout les spiritualités conçues par ceux qui mettaient l’amour à la base de la vie spirituelle. Il suffit de citer l’exemple de saint Basile et de ses communautés.

Chiara Lubich apporte « sa » spiritualité, un mode communautaire original pour aller à Dieu : être un dans le Christ, selon les paroles de l’Évangile de Jean : « Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient en nous » (Jn 17,21). Chez Chiara, cela devient un style de vie.

Une « spiritualité communautaire » avait été préconisée pour notre époque par des théologiens contemporains et est rappelée par le concile Vatican II. Karl Rahner, par exemple, en parlant de la spiritualité de l’Église du futur, l’envisageait dans la « communion fraternelle dans laquelle il soit possible de faire la même expérience fondamentale de l’Esprit ». Le concile Vatican II a, quant à lui, porté son attention sur l’Église en tant que corps du Christ et peuple réuni dans le lien d’amour de la Trinité.

Si sainte Thérèse d’Avila, docteur de l’Église, parlait d’un « château intérieur », la spiritualité de l’unité contribue à édifier également un « château extérieur », où le Christ soit présent et en éclaire chaque partie.

Faits de vie

test_marius=
Hong Kong. Les jeunes avec les parapluies

Hong Kong. Les jeunes avec les parapluies

1

Les parapluies utilisés pour se protéger des gaz lacrymogènes sont devenus le symbole d’un mouvement qui a des voix et des opinions différentes. Loin de faire une évaluation politique, nous rapportons les sentiments, même contrastés, de jeunes qui, à Hong Kong aussi, veulent vivre pour un idéal de fraternité.

[lire tout]
test_marius=
Synode: rencontre des Focolari avec les Pères synodaux

Synode: rencontre des Focolari avec les Pères synodaux

3

Une confrontation loyale sur les dynamiques de vie des familles d’aujourd’hui. La douleur de l’échec, de la séparation, le divorce : « Il n’y a pas de recettes infaillibles ! », le secret réside dans le fait d’avancer ensemble.

[lire tout]

Articles

Une famille ouverte au monde

Une famille ouverte au monde

Andrea e Fiorella, italiens, mariés depuis 35 ans, trois enfants. Ils partagent leur expérience vécue en Amérique Centrale : témoigner, en tant que famille, la joie de l’Evangile. Un récit à deux voix.

[lire tout]