Famiglia, LoppianoLe mouvement Familles Nouvelles est une subdivision du Mouvement des Focolari née en 1967. Il est composé de familles qui se proposent de vivre la spiritualité de l’unité et de diffuser dans le monde de la famille les valeurs qui promeuvent la fraternité universelle.

Il organise des activités de formation pour la famille et d’accompagnement des fiancés. Il porte une attention particulière aux couples en crise, aux veufs et veuves, aux personnes séparées et aux couples en situation irrégulière. Il s’engage dans la promotion d’une culture de la famille et de politiques familiales appropriées par des congrès et des publications et en collaborant avec divers organismes éducatifs.

Son style de vie repose sur l’Évangile vécu dans la vie de couple, dans l’éducation des enfants, dans un dialogue constructif avec d’autres familles et avec les diverses réalités culturelles, civiles et ecclésiales du pays.

Dès les débuts du Mouvement, Chiara Lubich – avec la contribution précieuse d’Igino Giordani, écrivain et homme politique italien, premier focolarino marié – a mis en évidence avec force la beauté du dessein de Dieu sur le mariage, soulignant l’importance de la fonction éducative des parents et l’action sociale de la famille. « Je crois que le charisme de l’unité, greffé sur l’institution sacrée du mariage, accomplit un chef-d’œuvre dont il est difficile de se rendre compte », confiait-elle en 1974.

Elle a toujours exhorté les Familles Nouvelles à remettre au premier plan l’engagement des deux époux à s’aimer l’un l’autre et à se tourner vers les familles en difficulté ou divisées, les personnes qui vivent le veuvage, les enfants abandonnés et toutes les situations qui marginalisent les personnes.

Dans son discours historique de fondation de Familles Nouvelles, le 19 juillet 1967, Chiara Lubich leur avait donné cette consigne : « Là, devant vous, il me semble voir Jésus qui regarde les foules et en a pitié. Parce que de toute cette partie du monde, j’ai mis sur vos épaules celle qui est la plus abîmée, la plus semblable à Jésus dans son abandon. C’est ce même Jésus qui doit, à travers nos yeux, regarder ces foules et agir, pour que cette pitié ne reste pas sur le plan sentimental, mais se transforme en œuvres ».

Au fil du temps, sont nées en divers pays des associations qui se consacrent au bien de la famille par des activités à caractère culturel, spirituel et matériel.

Par exemple :

Azione per Famiglie Nuove, onlus (AFN) : créée en Italie en 1998, elle déploie son activité dans trois directions :

  1. Initiatives culturelles et de formation pour les familles et sur la famille ;
  2. Coopération au développement : en particulier par le parrainage, un soutien à distance pour des familles et des enfants en grande difficulté financière. 53 pays sont concernés par ces projets.
  3. Adoptions internationales : depuis 2001, AFN est un organisme autorisé par la commission des adoptions internationales du gouvernement, en collaboration avec 6 pays étrangers.

–   L’école Lorette : créée à Loppiano (Florence, Italie) en 1982, elle organise des sessions en résidence pour des familles au complet. On y approfondit les thématiques familiales à la lumière de la spiritualité de l’unité. Lorsqu’elles retournent dans leur pays, les familles qui la fréquentent (1 500 à ce jour, venues des 5 continents) deviennent un point de référence pour les autres familles.

Les Familyfest sont des étapes importantes pour le mouvement Familles Nouvelles. Ces rencontres internationales périodiques ont réuni à Rome des milliers de familles venues partager les expériences réalisées et les projets en chantier.

« Aujourd’hui, la famille a besoin d’une forte injection d’amour – rappelait Chiara aux 22 000 participants du premier Familyfest, en 1981 – notre Mouvement veut revitaliser l’amour inhérent à chaque famille avec cet amour qui est pur don de Dieu ».

Familyfest, Roma 1980Au cours du Familyfest 1993, Chiara a parlé de la famille comme d’une « semence de communion pour l’humanité du troisième millénaire », et souhaité que « les valeurs qui lui sont naturelles – la gratuité, l’esprit de service, la réciprocité – puissent être transmises à la famille humaine tout entière ».

Au Familyfest 2005, elle engageait à  vivre et témoigner l’amour réciproque en famille « afin que soit proche l’heure où sur la terre tous seront un ». Prononcé depuis la place du Capitole à Rome, ce message retentissait, par liaison vidéo, dans 7 autres Familyfest parmi les 145 organisés simultanément dans le monde.

Quarante ans après la fondation, voyant le développement et les fruits de Familles Nouvelles, Chiara soulignait « le dessein hardi, beau et exigeant de la première cellule de la société ». Car la famille «  a une importance énorme dans la construction d’un monde de paix ». « Vous existez – disait-elle encore – pour être des témoins d’unité, d’amour durable, d’Évangile vécu. Ainsi, non seulement vous vivrez dans la joie, mais vous continuerez à attirer des cœurs à l’amour jusqu’à réaliser, avec le Mouvement des Focolari tout entier, la fraternité universelle » (3 novembre 2007).

Les Familles Nouvelles sont actuellement 800 000 dans le monde.

e-mail : famiglienuove@focolare.org

site Internet : www.famiglienuove.org

Faits de vie

Famille : une blessure transformée en or

Famille : une blessure transformée en or

Un couple suggère à Frederico et Laura, parents en crise, une session qui vient bien à point à la citadelle internationale de Loppiano. Là, ils découvrent l’art d’assainir les blessures avec l’or du pardon.

[lire tout]
Chiara nous a appris à Aimer

Chiara nous a appris à Aimer

1

A l’occasion du 50ème anniversaire de Familles Nouvelles, nous parlons avec Anna-Maria et Daniele Zanzucchi, l’une des premières familles qui a suivi Chiara. Les personnes mariées sont aussi appelés à la sainteté.

[lire tout]
Famille : de l’Italie au Honduras

Famille : de l’Italie au Honduras

La découverte de Dieu Amour transforme la vie de Fiorella et Andrea. De l’Italie, ils se transfèrent avec leurs enfants pendant 8 années en Amérique Centrale, afin de soutenir la communauté naissante des Focolari.

[lire tout]

Articles

Une vision positive de la famille, donnée par Chiara Lubich

1
Une vision positive de la famille, donnée par Chiara Lubich

Le 14 mars 2008, Chiara concluait sa vie terrestre. Deux journées à Loppiano pour se souvenir d’elle. Un millier de couples, parents, enfants et grands-parents venus de 50 pays différents, ont voulu célébrer, réfléchir et partager la vie, l’engagement, les perspectives de la contribution donnée au bien de l’humanité.

[lire tout]

Maria Voce : Famille, ressource créative

Maria Voce : Famille, ressource créative

La présidente des Focolari aux familles réunies à la cité pilote de Loppiano (Italie), le 11 mars, pour le 9° anniversaire de la mort de Chiara Lubich. « Famille : Ressource créative pour le tissu social de tous les peuples. »

[lire tout]

Familles : le rêve de Lut et Eric

Familles : le rêve de Lut et Eric

‘’Pour nous, la situation d’un nombre impressionnant d’enfants dans le monde est réellement insupportable’’. Ils deviennent ainsi parrains et font connaître autour d’eux le programme d’AFNonlus de parrainage à distance.

[lire tout]