Janvier 2013

 
« Allez donc apprendre ce que signifie : C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice »* (Mt 9,13 ; cf. Os 6,6).
20

«…C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. »

A quel moment Jésus a-t-il prononcé ces mots ? A table, avec des publicains et des pécheurs. Des pharisiens le remarquent et interrogent ses disciples…« Pourquoi votre maître mange-t-il avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs ? » (Mt 9,11) Jésus, qui a entendu, répond :

« Allez donc apprendre ce que signifie : C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. »

Jésus cite une phrase du prophète Osée, montrant ainsi combien il l’approuve.  D’ailleurs elle imprime tout son comportement.  Elle exprime  la priorité de l’amour sur tout autre commandement, elle est la règle même du christianisme.

De fait, Jésus est venu nous dire l’attitude que Dieu attend de nous : qu’envers toute personne, quelle qu’elle soit, nous demeurions avant tout dans l’amour. Et comme le montrent les paroles du prophète, cette volonté de Dieu était déjà annoncée dans les Ecritures.

L’amour est pour tout chrétien le programme de sa vie, sa loi fondamentale, le critère de son comportement. Il doit toujours l‘emporter sur tous les autres commandements.

L’amour des autres doit être pour le chrétien la base solide sur laquelle il peut légitimement appliquer toutes les autres règles.

«…C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. »

Jésus veut l’amour, dont la miséricorde est une expression. Il veut que le chrétien vive ainsi d’abord parce que tel est Dieu.

Pour Jésus, Dieu est avant tout le Miséricordieux, le Père qui aime tous les hommes, qui fait lever son soleil et pleuvoir sur les bons comme sur les méchants.

Parce qu’il aime tout le monde, Jésus ne craint pas de demeurer avec les pécheurs. Il nous révèle ainsi qui est Dieu.

Si tel est Dieu, si tel est Jésus, toi aussi tu dois nourrir des sentiments identiques.

«…C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. »

«… non le sacrifice. »

Sans l’amour pour ton frère, ton culte ne peut plaire à Jésus. Il n’accueille ni ta prière, ni ta participation à l’Eucharistie, ni tes offrandes, si elles ne jaillissent pas d’un cœur en paix avec tous, plein d’amour pour tous.

Te souviens-tu de ces si fortes paroles de Jésus, dans le discours sur la montagne ?

 « Quand donc tu vas présenter ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; viens alors présenter ton offrande » (Mt 5,23-24).

Elles signifient que le culte qui plaît le plus à Dieu est l’amour du prochain qui est à considérer comme fondement même du culte envers Dieu.

Si tu souhaitais faire un cadeau à ton père alors que tu es en colère contre ton frère (ou ton frère contre toi), que te dirait ton père ? « Fais la paix, ensuite tu viendras m’offrir ce que tu veux. »

Il y a plus encore. L’amour n’est pas seulement le fondement de la vie chrétienne. C’est aussi la voie la plus directe pour être en communion avec Dieu. C’est ce que nous disent les saints, les témoins de l’Évangile qui nous ont précédés. C’est l’expérience des chrétiens qui vivent leur foi : s’ils viennent en aide à leurs frères, surtout à ceux qui sont dans le besoin, leur union à Dieu devient plus forte, leur amour pour lui augmente, ils découvrent qu’il existe un lien entre eux et le Seigneur. Et c’est ce qui leur donne le plus de joie dans leur vie.

«…C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. »

Alors, comment vivre cette nouvelle Parole de Vie ?

Ne fais aucune discrimination entre les personnes en contact avec toi, ne mets personne à l’écart, offre à tous ce que tu peux donner, imitant ainsi Dieu notre Père.

Vide les petites ou grandes querelles qui lui déplaisent et assombrissent ton existence. Comme le dit l’Écriture : « Que le soleil ne se couche pas sur votre ressentiment » (Eph 4, 26).

Si tu te comportes ainsi, tout ce que tu feras sera agréable à Dieu et demeurera dans l’Éternité. Que tu travailles ou te reposes, que tu joues ou étudies, que tu sois avec tes enfants ou te promènes avec ton épouse ou ton mari, que tu pries ou te sacrifies, ou que tu accomplisses les actes religieux correspondant à ta vocation chrétienne, tout, absolument tout, sera matière première pour le royaume des cieux.

Le Paradis est une maison que l’on construit ici-bas et que l’on habite dans l’au-delà. Et c’est avec l’amour qu’on la construit.

CHIARA LUBICH

 

* Du 18 au 25 janvier, on célèbre en de nombreux pays du monde la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens ; en d’autres, elle est célébrée à la Pentecôte.

Cette année, la phrase choisie pour la Semaine de prière est : « Que nous demande le Seigneur ? » (Michée 6, 6-8).

De son vivant, Chiara Lubich commentait le verset biblique retenu. Pour maintenir cet apport, nous proposons un commentaire qu’elle a fait au verset de Mt 9,13, (écrit en juin 1996). Il peut être une contribution à l’approfondissement de la Parole choisie cette année.

Règles(500)

 

Réaction

  1. marleide ferreira tavares

    obrigado poi estava precisando ouvir esta mensagem ,deus e maravilhoso

    Répondre
  2. Yves Bizu

    Merci maman chiara pour ta parole. Merci infiniment maman

    Répondre
  3. deusiane cintia oliveira

    eu entendo oque diz essa parte do evangelio so que vou causar dor e junto cxom essa dor lembrancas desastrosas de minha vida so que se fosse so eu a sofrer os danos tudo bem mas meu filho de nove anos sofrera tenho medo pois um dos meus filhos ja ta enternado na fazenda de guarara justamente por nao amar por primeiro eu acho que quando e um filho nosso vale sim o sacrificio pois o tempo de deus poe as coisas no lugar e quando chega a hora tudo se transforma ele vai crewscer e entender o porque de tudo pois por enquanto e so uma crianca inocente que nao deve pagar pelos erros dos adultos paz e bem deusiane sao joao del rei mg

    Répondre
  4. fabrizio

    Grazie Signore per questa parola,che oggi posso mettere in pratica,confido in te

    Répondre
  5. rafael

    obrigado por essa meditação. me ajudou a recomeçar a viver bem o momento presente.

    Répondre
  6. antonio

    bellissimo tuutooooooooo

    Répondre
  7. Juana Marta Portillo de Cuenca

    Interessantisimo

    Répondre
  8. helena

    Deus seja louvado, que a graça e a paz estejam com todos; vejo e reflito sobre essas maravilhosas palavras eque elas estão fazendo e vão fazer uma grande diferenca na minha vida, preciso perdoar mais e me perdoar cada vez que me acovardo em dar o meu perdão em especial ao meu ex- marido, a amante dele (que foi o pivô da nossa separação matrimonial) e à ex-sogra que o acolheu mesmo afirmando ser minha amiga. Que Deus nos abençoe. Paz e bem H. Maria

    Répondre
  9. patricia

    gracias por la palabra de vida, muy buena manera de empezar el año en la misericordia de Dios y en la oportunidad de ver a travez de la mirada de Nuestro Señor Jesucristo nuestra personas y a nuestros proximos.
    Dios les pague su labor y que en este año Dios les colme de todo aquello que mas necesitan.

    Répondre
  10. Elena

    Questa P.V. è l’epilogo degli ultimi mesi della mia vita. Grazie a Dio sono riuscita a superare un limite che mi portavo dietro da mesi. Va, riconciliati, e poi vieni da me…Aggiusta piccoli o grandi screzi…Sono rinata, e si rinasce sempre, tutte le volte che lo permettiamo….e del Tuo infinito Amore mi rivesto e vado là dove Lui mi vuole.

    Répondre
  11. ERNESTA EMILIANI

    Quante volte nella nostra vita abbiamo avuto la possibilità di donare misericordia, ma non sempre siamo riusciti a superare la barriera del nostro egoismo! Solo in occasioni come queste ci accorgiamo del poco che siamo capaci di donare! Ecco, vorrei chiedere al Signore che in questo nuovo anno mi dia il « coraggio e la forza » necessari per « combattere il mio IO »!

    Répondre
  12. Mark

    In meditating on this month’s word of life, I suddenly had a thought. We know that God « …makes the sun rise and the rain fall on the good and the bad. » We also know that God is all powerful and that anything is possible with God. Although it is inconceivable to us, God COULD have made the sun to shine and the rain to fall ONLY on the good or ONLY on the bad if He had chosen to do so. Our tendency to want to punish those we perceive as ‘bad’ goes against God’s basic nature – which is to be love and mercy to all and for all. It must also be our path as well.

    Répondre
  13. Rosellina

    Gesù è: Immmensamente misericordioso.Mi vede, mi dà misericordia nel presentare sempre domande per gli incarichi professionali, ma non mi fa scendere a compromessi a sacrifici indecorosi,mi amano e mi rispettano gli amici.Sia fatta sempre la sua volontà.
    Grazie,Rosellina

    Répondre
  14. Kenneth

    Thank you for this WOL. How often have I failed to pay attention to these details. I pray to God for the GRACE to work towards being an authentic Christian.

    Répondre
  15. Edeltraud Strugholtz

    Sono felice di questa bellissima Parola di Vita per iniziare l’Anno Nuovo. Sento in questa Parola l’amore infinito di Dio per me e per ognuno di noi: Gesù chiede misericordia, perchè è quello che Lui è in persona! « Dà » il Suo « Cuore » per la mia « miseria ».
    Chiedo a Lui l’aiuto che la misericordia non sia soltanto il mio atteggiamento in problemi puntuali, pur spesso mancato anche a quello, ma che diventi l’atteggiamento di base della mia vita.

    Répondre
  16. Rocío Rada

    Oggi ci ho provato, ho cercato di liberarmi di pregiudizi verso chi mi sta vicino e invece mettermi ad amare concretamente, l’atmosfera è cambiata e posso dire che, ho potuto sperimentare dentro la gioia vera, un pizzico di paradiso. Grazie!

    Répondre
  17. anna riva

    In questa Parola di Vita c,è la Luce per ogni difficoltà di rapporto con il nostro prossimo. Grazie a Chiara per la semplicita con cui ci conduce alla vera pace con i fratelli e con Dio! Grazie

    Répondre
  18. Omar Francisco Marturano

    Gracias por este texto acerca del Amor.
    Haría una distinción acerca del Amor y del Amar: que no es lo mismo sentir el Amor que vivirlo; que practicarlo. Que no es lo mismo quedarse en la emoción que hacer acciones que el otro necesita para sentir que está siendo amado. (Así hizo aquel que que se detuvo y levantó al que estaba caído al costado del camino; y no lo dejó hasta estar seguro de que estaba en buenas manos).
    Como que el amor no termina en el estado emocional que nos hace sentir felices; sino, que se hace en las acciones que los otros sienten de nosotros: acciones de Amor.
    Me atrevo a decir que el Amor se puede aprender desde el hacer: muchos veces podemos tener Amor y no nos damos cuenta por temor a la acción, al Amar; otras veces, podemos creer que estamos amando y, no nos damos cuenta que tan sólo « nos estamos amando ».
    Si el Amor todo lo puede; debe ser a través de la acción y no sólo de la emoción. Gracias.

    Répondre
    • angela zegarra

      totalmente de acuerdo…

      Répondre
  19. carmelo guarini

    Fare esperienza di Dio il Misericordioso significa per noi cristiani un duplice patto: quello dell’amarsi a vicenda sino a dare la vita, quello del perdonarsi a vicenda per vedersi nuovi. Vedersi nuovi, invece di giudicarsi : porta tanti frutti. Una nuova evangelizzazione, non individuale ma « a corpo mistico » : noi piuttosto che io e tu.
    Grazie a tutti coloro che vivono già nel presente questa vita cristiana del futuro. Un anno nuovo nella gioia e novità di Dio.

    Répondre