Bruno Venturini, témoin de miséricorde

 
En cet après-midi du 2 août s’est éteint Bruno Venturini, un focolarino du premier groupe. Ses obsèques auront lieu le 3 août à 16h30 au Centre international de Castel Gandolfo.

 BrunoVenturini_a “Il a été pour de nombreuses personnes un véritable témoin de la miséricorde infinie de Dieu – écrit Maria Voce aux membres du Mouvement –. Désormais il l’expérimente certainement en plénitude».

Né à Pistoia le 8 septembre 1926, il rentre en contact avec le Mouvement qui en décembre 1949, à l’occasion d’une visite de Graziella De Luca – elle aussi du premier groupe de focolarines – venue dans sa ville pour rencontrer Pasquale Foresi.

Il est ordonné prêtre en 1978 et assumera de nombreuses responsabilités au sein du Mouvement, mais « une des plus grandes grâces que j’ai eues – dira-t-il – fut de partager la charge, pendant plus de trente ans, avec Giosi Guella, une personne exceptionnelle, de l’aspect de l’Économie et du Travail ; et d’expérimenter l’intervention continuelle de la Providence qui me faisait sentir que nous sommes entre les mains de Dieu ».

ChiaraLubich_BrunoVenturiniIl est toujours aux côtés de Chiara Lubich, en particulier lors des dernières années de sa vie au cours desquelles il célèbre la messe chaque matin dans la chapelle de sa maison. Une expérience qui le conduit à vivre « une nouvelle intimité avec Jésus ».

Bruno avait un grand cœur, capable d’accueillir et d’écouter chacun jusqu’au bout, riche en miséricorde ; la présidente des Focolari elle aussi souligne cette qualité et fait remarquer que son départ coïncide avec « le jour du pardon d’Assise ».

Ses obsèques auront lieu le 3 août à 16h30 au Centre international de Castelgandolfo.

Règles(500)

 

Lire aussi