Égypte, solidarité après les attentats

 
Les premières nouvelles qui arrivent des communautés Focolari sur place. Deux églises chrétiennes frappées, à Tanta et Alexandrie : 45 morts et 118 blessés. La prière du Saint Père.
1

xCITTANANFOTO_20170410“Un attentat non seulement contre les chrétiens mais contre le peuple, contre la religion”, c’est ainsi que les membres du Mouvement des Focolari en Égypte perçoivent les massacres survenus le Dimanche des Rameaux.

Les communautés des Focolari soulignent la solidarité immédiate de nombreux musulmans qui se sont offerts pour donner du sang dans les hôpitaux.

“Le peuple égyptien étant profondément religieux, musulmans et chrétiens se sont sentis appelés à fortifier leur propre foi après les attentats », a dit l’un des membres du Mouvement.

Deux églises chrétiennes coptes ont été choisies comme cible par les terroristes : l’une dans la ville de Tanta, dans le Delta du Nil, et l’autre à Alexandrie, la seconde ville de ce Pays nord-africain. A Tanta c’est l’Église Saint Georges qui a été frappée, on dénombre 27 victimes. A Alexandrie l’Église prise pour cible est celle de Saint Marc, 18 personnes ont péri.

Le Président égyptien, Abd al-Fattah al-Sisi a déclaré l’état d’urgence pour trois mois durant lesquels, entre autres,  le droit de manifester est suspendu.

Les attentats ont coïncidé avec la célébration du Dimanche des Rameaux qui marque l’entrée dans la semaine liturgique la plus importante pour les chrétiens. « C’est un véritable début de Semaine Sainte », écrivent-ils. « Nous venait particulièrement à l’esprit le passage de l’Apocalypse qui décrit  une foule immense… de toutes les nations… avec des palmes à la main » et qui avait « lavé ses robes… dans le sang de l’Agneau » (Ap. 7, 9-14).

Dimanche matin, le Saint Père a prié, Place St Pierre, “pour les victimes de l’attentat”, en adressant ses condoléances « A mon cher frère, le Pape Théodore II, à l’Église Copte et à toute la  chère nation égyptienne ». Et il a conclu en disant : « Puisse le Seigneur convertir le cœur de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort ».

 

 

 

 

 

Règles(500)

 

Réaction

  1. António Assunção

    Unidos nesta ‘real’ Semana Santa e na oração pela Visita do Papa Francisco
    António

    Répondre

Lire aussi