Journée contre la violence faite aux femmes

 

stop-1131143_1280-01La “Journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes” a été instituée par l’ONU en 1999 ; elle est célébrée chaque année le 25 novembre et  invite les gouvernements, les organisations internationales et les ONG à s’engager pour sensibiliser l’opinion publique. 18 ans sont passés depuis son institution : beaucoup a déjà été fait, mais beaucoup, malheureusement, reste encore à faire. Il n’est pas nécessaire d’aller dans des pays lointains pour avoir sous les yeux une violence cruelle qui s’acharne sur les femmes, peut-être même à la porte d’à côté et dans le silence le plus sordide.

Les paroles de S. Jean Paul II résonnent avec force, dans la lettre apostolique Mulieris dignitatem (MD, 15/08/1988), où il souligne que « Dieu a créé l’homme et la femme à son image, non seulement en tant qu’individu, mais dans leur commune humanité, en tant qu’ « unité des deux ». La femme et l’homme, donc, essentiellement égaux, sont tous deux des personnes, appelées comme telles à participer à la vie intime de Dieu et à vivre en communion réciproque entre eux, dans l’amour, sur le modèle de Dieu qui est Amour, qui est unité dans la Trinité, et à projeter dans le monde la communion d’amour qui est en Dieu (MD 7) ». Un but sur lequel échanger, chaque jour, comme individus et comme société.

 

Règles(500)