Journée de prière et de jeûne

 

DayofprayerandfastingLe mouvement des Focolari adhère lui aussi à la journée de prière et de jeûne pour la paix et contre toute forme de violence, le 23 février prochain. L’initiative, prise par le pape François à la surprise de tous en l’annonçant devant 20 000 fidèles rassemblés Place Saint Pierre, à l’occasion de l’Angélus dominical habituel, s’adresse tout particulièrement aux populations de la République Démocratique du Congo et du Soudan. Ces pays traversent une grave escalade de violence et d’abus, mais il ne faut pas non plus oublier toutes les situations de conflit qui se propagent dans toutes les régions du monde.

Il ne s’agit pas d’une nouvelle initiative : déjà dans le passé le pape François avait invité « tous les croyants, même les frères et sœurs non catholiques et non chrétiens », à s’unir pour un moment de prière en commun, dans les conditions adaptées à chaque endroit, pour implorer le don de la paix et se demander quelle participation chacun peut donner pour arrêter la violence. « Les victoires qui s’obtiennent par la violence – a dit le pape – sont de fausses victoires ».

 

Règles(500)

 

Lire aussi