Mouvement des Focolari » Médias et Communication http://www.focolare.org/fr Official International Website Sun, 01 Feb 2015 10:00:54 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.0 Paris : vivre ensemble dans la paixhttp://www.focolare.org/fr/news/2015/01/18/parigi-per-una-convivenza-pacifica/ http://www.focolare.org/fr/news/2015/01/18/parigi-per-una-convivenza-pacifica/#comments Sun, 18 Jan 2015 06:00:06 +0000 http://www.focolare.org/?p=117661

001« Comme tous les français, nous sommes sous le choc à cause des événements de la semaine dernière, tragédie qui a poussé environ 4 millions de personnes à manifester dimanche 11 janvier 2015, écrit Dominique Bonnet, directeur du groupe de l’édition française Nouvelle Cité ».

“ En tant que maison d’édition – continue-t-il – nous avons éprouvé le devoir de réagir à propos de l’attentat et du meurtre des caricaturistes de Charlie Hebdo, mais en essayant de proposer un message positif. C’est-à-dire que nous voulions souligner le fait de « vivre ensemble », une réalité que nous voulons construire avec tout le monde et toutes les religions. Voilà pourquoi nous avons choisi de nous exprimer par une illustration qui ne reprenne pas le slogan « je suis Charlie » mais « Je suis avec Charlie ». De fait nous ne partageons pas le point de vue éditorial de ce journal. Notre illustration montre en haut les 4 dessinateurs assassinés. En respectant leur revendication en tant qu’athées, il nous a semblé que la phrase « Ils ne vont quand même pas nous canoniser », pouvait être leur étiquette. Les slogans au fond du dessin expriment notre vision de la « vie ensemble ». L’illustration a été publiée le 10 janvier sur le site de Nouvelle Cité, puis reprise sur Facebook et Twitter.

La marche de Paris pour la paix a suscité une adhésion impressionnante, avec des répercussions dans le monde entier. « Des chaînes de télévision ont retransmis beaucoup d’interviews des personnes présentes et quelques témoignages sont prenants, écrit Jean Michel Merlin, correspondant à Paris pour la revue Città Nuova. (Comme celui de la femme musulmane voilée qui a perdu son fils, militaire, tué par les terroristes dans le sud de la France, qui essaie de consoler le rabbin venu de Tunisie pour constater la mort de son fils. Le rabbin raconte la peur du fils lorsqu’il doit porter la kippah, alors que la femme parle des regards et des commentaires suscités par son voile. « Courage, dit la musulmane au rabbin. Vous avez besoin de beaucoup de courage, mais il faut résister. Moi, je suis française et j’en suis fière, mais il faut résister ». Il me semble que le futur soit dans ce dialogue douloureux ».)

« Les lumières sur la ‘fête d’être ensemble’ se sont éteintes, conclut J.M. Merlin. Demain nous devrons vivre ensemble. Mais dans les différentes interviews cette expression prendra des formes d’interprétation diverses. Ce sont des questions qui se posent sérieusement en France. La laïcité est-elle la Religion qui remplace les religions ? La religiosité appartient-elle dorénavant à un domaine strictement privé ? Jusqu’où arrive la liberté d’expression ? A Paris, sous un soleil hivernal, pendant trois heures, des milliers de cœurs se sont réchauffés en se parlant”.

Les membres des Focolari en France, mais pas seulement, s’engagent à rester fidèles au Time out pour la paix, qui se fait dans le monde entier chaque jour à midi, heure locale. Et aussi à redoubler d’effort dans le dialogue interreligieux, grâce à des actions très diverses, comme celle de « Vivre ensemble à Cannes », qui en est à sa quatrième édition. La ville de Cannes a gagné le prix Chiara Lubich 2015 pour la fraternité ». Remise du prix au Capitole, à Rome, le 17 janvier : une délégation composée de 15 personnes avec des représentants du dialogue interreligieux le recevra.

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2015/01/18/parigi-per-una-convivenza-pacifica/feed/ 0
Charlie Hebdo : le dialogue pour apporter un frein à la barbariehttp://www.focolare.org/fr/news/2015/01/08/charlie-hebdo-il-dialogo-per-frenare-la-barbarie/ http://www.focolare.org/fr/news/2015/01/08/charlie-hebdo-il-dialogo-per-frenare-la-barbarie/#comments Thu, 08 Jan 2015 09:45:27 +0000 http://www.focolare.org/?p=117099

20150108AttentatoCharlieHeb

« NetOne, association de journalistes et techniciens de la communication des cinq continents, soutenue par le Mouvement des Focolari, condamne fermement le lâche attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo. NetOne exprime sa solidarité et combien il est proche de ces collègues, de leurs familles et de tous ceux qui soutiennent les victimes. Que des journalistes sont assassinés pour leur travail, cela ne peut, en aucun cas, relever d’une excuse quelconque.

En même temps, nous souhaitons que se poursuive de façon plus efficace le travail de nombreux journalistes et opérateurs de la communication engagés dans l’étude, dans la voie de la connaissance, dans la reconnaissance réciproque et dans la valorisation de cultures, de religions et de mondes si éloignés des leurs. Bien plus, nous souhaitons que leur travail soit soutenu et encouragé par les institutions publiques et par la société civile.

Les journalistes et les techniciens de la communication adhérant à NetOne sont convaincus que le chemin de la violence est une voie sans issue. Seul un vrai dialogue, respectueux et sincère, pourra éviter l’accroissement d’une barbarie sans fin. La voie de l’estime réciproque et d’une réelle fraternité universelle doit être courageusement empruntée. NetOne s’engage à agir dans cette direction, dans le respect de la liberté d’expression et de conviction de ceux qui travaillent dans les médias et du public ».

 

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2015/01/08/charlie-hebdo-il-dialogo-per-frenare-la-barbarie/feed/ 22
A Chypre, présentation des écrits de Chiara Lubich en grec.http://www.focolare.org/fr/news/2014/11/29/a-cipro-presentazione-dei-testi-di-chiara-lubich-in-greco-2/ http://www.focolare.org/fr/news/2014/11/29/a-cipro-presentazione-dei-testi-di-chiara-lubich-in-greco-2/#comments Sat, 29 Nov 2014 05:00:13 +0000 http://www.focolare.org/?p=115098

20141129Cipro2“Savoir perdre”, un “binôme choquant”. C’est ainsi qu’a été défini par le métropolite Chrysostomos de Kyrinia le titre de l’un des premiers livres de Chiara Lubich traduit en grec et présenté à Nicosie, le 31 octobre au soir.

Choquant et paradoxal, parce que « tous dans la vie nous voulons gagner, mais en effet la vie chrétienne est pleine de paradoxes, elle est faite de martyre et de témoignage. Avec des mots simples, Chiara réussit à pénétrer ce mystère en nous aidant à le vivre au quotidien ». La Métropolie de Kyrinia a parrainé cette soirée au cours de laquelle sont aussi intervenus l’archevêque catholique-maronite Youssef Soueif et le Père Dimostenis, orthodoxe. Environ 80 personnes étaient présentes, dont l’ambassadeur Italien à Chypre, M. Guido Cerboni.

Le métropolite et l’archevêque ont exprimé à plusieurs reprises leur grande joie de voir qu’à cette occasion le Mouvement des Focolari ait pu se présenter de manière plus officielle à Chypre. Joie partagée par tous ceux qui le connaissent depuis des années. Revoir ensemble les étapes historiques de la rencontre entre Paul VI et Athénaoras, a rappelé à tous ceux qui étaient là le chemin vers l’unité visible des Eglises chrétiennes.

20141129Cipro1“Le message de Chiara interpelle le monde entier qui tend à se replier sur soi – a affirmé l’archevêque Youssef Soueif – . C’est un message d’unité qui renforce la volonté de s’ouvrir les uns aux autres…. Pour nous, ici à Chypre, l’appel à l’unité est une responsabilité commune » Et poursuivant son propos dans un entretien personnel, il précisait en fin de soirée : « Votre charisme possède en soi l’ouverture à l’autre, il est par nature « dialogue » et c’est ce dont notre Moyen-Orient a extrêmement besoin aujourd’hui ». Il voyait dans cette rencontre un pas significatif en vue de la communion entre les deux Eglises : « Nous avons besoin de ces gestes ».

L’intervention de Florence Gillet qui a mis en valeur la proximité de la pensée de Chiara Lubich avec le riche patrimoine des Pères orientaux a été très appréciée.

Très significatif le témoignage de Lina, chypriote, qui anime depuis des années la petite communauté du mouvement sur l’île. Le charisme de l’unité lui a permis de redécouvrir Dieu Amour et Père, ce qui l’a poussée à connaître plus profondément son église gréco-orthodoxe et à revenir aux sacrements. Entre autres elle disait :

“En vivant l’Evangile, j’ai trouvé une relation vitale avec les Pères de l’Eglise et avec leurs enseignements, chose que je n’avais jamais approfondie. Et je me suis surprise en train de faire l’expérience dont parle Saint Jean Chrysostome lorsqu’il dit : « Je vois mon frère, je vois mon Dieu »

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2014/11/29/a-cipro-presentazione-dei-testi-di-chiara-lubich-in-greco-2/feed/ 0
Mouvement des focolari: nouveau logohttp://www.focolare.org/fr/news/2014/11/12/movimento-dei-focolari-nuovo-logo/ http://www.focolare.org/fr/news/2014/11/12/movimento-dei-focolari-nuovo-logo/#comments Wed, 12 Nov 2014 15:00:20 +0000 http://www.focolare.org/?p=114079

focolare_francais_Facebook“En 2000 – nous expliquent Walter Kostner et Margarida Nobre, en charge de la réalisation du logo – Chiara Lubich avait vu dans « La Madonna del popolo (la Vierge du peuple) », qui rassemble tout le monde, l’image qui pouvait en quelque manière représenter le Mouvement. Le nouveau logo veut exprimer cette idée : la touche bleue rappelle Marie qui ouvre ses bras à l’humanité, pour la soutenir, essuyer ses larmes et l’orienter vers le ciel. La touche plus petite, qui a la même forme, représente la Mouvement des Focolari qui veut la « revivre » ; mais elle a la couleur d’une flamme qui exprime la présence du Ressuscité entre ses membres », effet de la mise en pratique de l’amour réciproque demandé par Jésus.

Deux experts en communication, les allemands Andrea Fleming et Ludger Elfgen, ont recueilli les travaux de graphistes de plusieurs continents: la dernière version a été conçue par l’italien Andrea Re. Vu la présence du Mouvement des Focolari dans le monde entier, le logo a été dessiné en 44 langues et présenté officiellement en streaming au cours de la vidéoconférence du 25 octobre dernier.

Le choix de l’image qui permettra désormais d’identifier les focolari dans les diverses réalités qui le composent et sur des supports variés (App, réseaux sociaux, vidéos, tracts, communiqués, événements, cartes de visite…), ne pouvait pas rester sans effets sur le graphisme du site web officiel.

Sa structure reste la même, mais pour ce qui est du nouveau graphisme, nos remerciements vont à Gabriele De Sanctis qui en a peaufiné le dessin, Marius Teleman qui, en collaboration avec Andrea Baldas, a réalisé sa mise en service et Marija Bonnici qui a coordonné le travail

Notons, parmi les nouveautés, l’harmonisation des couleurs rappelant les nuances du bleu et celles du jaune-orange du logo, la galerie multimédia avec un rappel en page d’accueil, la stylisation des boîtes latérales. Quant à la navigation à l’intérieur du site, elle reste inchangée : le lecteur pourra continuer à se sentir chez lui !

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2014/11/12/movimento-dei-focolari-nuovo-logo/feed/ 9
Qu’est-ce que le Collegamento CH?http://www.focolare.org/fr/news/2014/06/14/cose-il-collegamento-ch/ http://www.focolare.org/fr/news/2014/06/14/cose-il-collegamento-ch/#comments Sat, 14 Jun 2014 05:00:38 +0000 http://www.focolare.org/?p=107039 CHLinkup-a
www.focolare.org/collegamentoch

« Le Collegamento CH (Liaison téléphonique). Une famille dans le monde. Connectée. » C’est l’annonce avec laquelle le Collegamento se présente sur internet, une des caractéristiques originales des Focolari sous l’aspect de la communication. Voici l’explication:

Quand. Il naît en 1980, le 11 août, fête de sainte Claire d’Assise. Le jour de sa fête donc, Chiara Lubich se trouve en Suisse avec quelques personnes qui lui présentent leurs vœux: c’est une fête de famille. Une communion profonde se crée.

Qui. Les jours suivants, depuis la maison de Chiara, s’active une chaîne d’appels téléphoniques qui alimente la réalité perçue, celle d’être une unique famille.

Les nouvelles qui proviennent des communautés des Focolari dans les différents pays du monde sont communiquées. Chiara propose, à ce groupe de personnes, une pensée spirituelle pour vivre ensemble, avec une intensité croissante, la spiritualité de l’unité.

Comment. À cette période, on découvre l’existence en Suisse (CH) du service « conférence téléphonique collective » qui est immédiatement utilisé. Durant les semaines suivantes, ce collegamento s’étend à d’autres nations, jusqu’à atteindre tous les pays où sont présents les Focolari.

20140614-01Pourquoi. Au fil du temps et avec l’évolution rapide des télécommunications, on passe de la conférence téléphonique au streaming et au satellite, parce que, affirmait Chiara, « une Œuvre, qui a pour idéal l’unité », une famille « désormais disséminée sur toute la planète » doit partager « entre tous, avec les moyens les plus rapides et adéquats », « joies, douleurs, espérances, projets », expérimenter « l’amour qui va et qui revient », faire ensemble le voyage, « le saint voyage » de la vie.

Pour un monde uni. C’est l’expérience forte et joyeuse de l’«unité et de l’universalité» qui lie des centaines de milliers de personnes, disséminées sur les cinq continents, orientées vers la fraternité universelle.

Pour en savoir plus, visitez www.focolare.org/collegamentoch

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2014/06/14/cose-il-collegamento-ch/feed/ 5
Les couleurs du silencehttp://www.focolare.org/fr/news/2014/05/17/i-colori-del-silenzio/ http://www.focolare.org/fr/news/2014/05/17/i-colori-del-silenzio/#comments Sat, 17 May 2014 05:00:01 +0000 http://www.focolare.org/?p=105551

À Trente, ville tranquille du nord de l’Italie, le phénomène du racisme se ravive de façon inattendue, jusqu’à arriver à des épisodes d’intolérance extrême. Dans ce décor est mise en évidence la vie d’une famille, d’une communauté et de quelques jeunes qui se retrouvent engagés, malgré eux, dans une réalité plus grande qu’eux. La tolérance, l’accueil, l’écoute réciproque et la recherche d’une amitié vraie sont des ingrédients utiles pour défaire le nœud de la discorde, de la haine et la peur de la différence.

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2014/05/17/i-colori-del-silenzio/feed/ 2
Haïti: Vers une culture de la rencontrehttp://www.focolare.org/fr/news/2014/03/08/haiti-verso-una-cultura-dellincontro/ http://www.focolare.org/fr/news/2014/03/08/haiti-verso-una-cultura-dellincontro/#comments Sat, 08 Mar 2014 05:24:32 +0000 http://www.focolare.org/?p=101986 Après une année de préparation à distance, sur internet, cinq experts provenant de différents pays (Argentine, Pérou et Cuba) sont arrivés à Haïti avec quelques jours d’avance sur le début du séminaire, pour connaître et s’immerger dans la réalité du peuple et de l’Église locale.

« Nous avons visité Radio Télé Soleil – racontent-ils – qui retransmet depuis un siège provisoire à Port-au-Prince, vu que l’édifice de l’Archevêché, où se trouvait leur siège, a été détruit par le séisme. Certains collaborateurs sont malheureusement morts dans cette catastrophe. C’est la radio la plus importante de l’Église catholique, avec une couverture nationale. Nous avons aussi pu visiter le centre de la ville de Port-au-Prince, avec la cathédrale encore détruite qui est comme un symbole de la douleur de ce peuple. C’était une expérience forte, qui nous a aidés les jours suivants à nous comporter de façon plus adéquate avec les personnes. »

« De la vie de la Parole à la nécessité de communiquer. Vers une véritable culture de la rencontre. » Avec ce titre, le Séminaire interdiocésain sur les Communications, organisé par l’Office des Communications du CELAM, s’est déroulé dans le Diocèse d’Anse-à-Veau et Miragoâne (Haïti) du 17 au 23 février. Les 79 participants proviennent de huit des dix diocèses haïtiens: Les Cayes, Gonaïves, Cap-Haïtien, Jérémie, Hinche, Port-au-Prince, Port-de-Paix et du diocèse qui héberge le congrès.

Le Séminaire avait été demandé par Mgr Pierre-André Dumas, évêque d’Anse-à-Veau et Miragoâne, et a été organisé par une équipe de NetOne en Amérique latine (Latam), un réseau de communicateurs qui prennent l’inspiration de la spiritualité des Focolari.

Le Séminaire a dépassé les attentes: cinq journées intenses, empreintes de la « vision trinitaire » de la communication, avec la proposition de la vie de la Parole encore avant le même événement communicatif. Chaque jour, on commençait par un échange d’expériences sur comment chacun avait essayé de vivre la phrase de l’Évangile proposée le jour précédent, ensuite une méditation de la nouvelle phrase choisie pour ce jour. Les différents médias, à travers des explications théoriques et des moments d’ateliers spécifiques ont été abordés: radio, presse, théâtre, télévision et internet.

Le dialogue, les questions, les travaux de groupe ont été très suivis et compris. Les thèmes étaient développés en espagnol, les textes des PowerPoint et les thèmes écrits étaient en français, avec la traduction en créole… Mais la langue n’a été une barrière pour personne!

En conclusion, la messe célébrée par Mgr Pierre-André Dumas a été un véritable moment de joie et d’émotion: on pouvait percevoir qu’un bout d’humanité renouvelé s’était construit entre les participants durant ces cinq jours.

« Pour nousraconte le groupe de NetOne – c’était la possibilité de voir de façon nouvelle ce merveilleux peuple, qui souvent n’est pas présenté de cette manière par les médias de nos pays. Nous avons été conquis par la simplicité, la joie, l’enthousiasme et l’espérance des Haïtiens. Nous nous sommes rendu compte que nous sommes une unique famille, dans laquelle nous vivons comme des frères la réciprocité entre l’Amérique latine et les Caraïbes. Nous sommes partis d’Haïti avec la conscience d’avoir reçu beaucoup plus que ce que nous avons donné. »

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2014/03/08/haiti-verso-una-cultura-dellincontro/feed/ 0
Malte: “L-Arti tal-Imħabba”http://www.focolare.org/fr/news/2014/02/05/malta-l-arti-tal-imhabba/ http://www.focolare.org/fr/news/2014/02/05/malta-l-arti-tal-imhabba/#comments Wed, 05 Feb 2014 05:07:18 +0000 http://www.focolare.org/?p=100291

 “Nous avons eu la chance de proposer un livre de Chiara Lubich traduit en maltais, et c’est une très grande joie pour nous!”, nous confient Marisa et Mario, responsables de la communauté des Focolari sur l’Ile, au lendemain de la présentation de “L-Arti tal-Imħabba” (“L’Art d’aimer” en maltais)

Le 17 janvier, devant une salle comble, cinq intervenants spécialisés dans divers domaines ont pris la parole: Marie Alexander, professeur à l’Institut de Linguistique de l’Université de Malte; Natalino Camilleri, supérieur général de la Société de la Doctrine Chrétienne (M.U.S.E.U.M); le Père Karm Debattista, bien connu à Malte dans le monde de la musique et de la communication; le révérend Simon Godfrey, chancelier de l’Eglise Anglicane et maître J. Mifsud, avocat, journaliste et animateur de programmes télévisés.

Les interventions ont souligné comment l’art d’aimer, proposé par Chiara Lubich, trouve directement sa source dans l’Evangile et s’énonce en quelques points : aimer toutes les personnes sans discrimination aucune, faire le premier pas, reconnaître la présence de Jésus en chacun de nos frères et se faire « tout à tous », comme le recommande  St Paul. L’engagement à faire sienne cette façon de vivre demande un entraînement constant, mais produit un nouvel état d’esprit qui est un premier pas vers une révolution pacifique, capable de changer le cœur des personnes et de bâtir une civilisation fondée sur l’amour. Le révérend Simon Godfrey et maître J. Mifsud ont aussi tenu à mettre en évidence les convergences de pensée entre le  pape François et  Chiara.

Après ces exposés, une famille, un jeune et un “junior” ont raconté comment ils mettent en pratique l’art d’aimer. Ces témoignages ont été suivis de la présentation du “Dé de l’Amour

La soirée s’est conclue par les impressions de nombreux participants qui ont exprimé leur joie d’avoir découvert une nouvelle façon d’aborder la vie quotidienne: “Le message est fort, beau et simple – déclare le Père Silvestre –  il est à portée de main et tout le monde peut le vivre” D’autres ont mis en valeur divers aspects:” Dostoïevsky écrit que ce sera la beauté qui sauvera le monde – rappelle Stefania – aujourd’hui nous avons vécu un moment harmonieux et beau, parce que ce qui s’est dit participait de la Beauté de Dieu” Myriam a ajouté:” Il n’y avait pas celui qui croit et celui qui ne croit pas: dans cet amour nous nous sommes tous sentis en famille et l’on pouvait parler librement” Enfin le témoignage d’Ezio: ”Je connaissais ce livre en italien, mais j’en ai redécouvert toute la valeur. Je désire vivre toujours mieux cet “art d’aimer”, mobiliser mon coeur et mon esprit pour inventer mille façons de le rendre plus beau, plus efficace dans dans ses visées, plus intense, plus attractif, plus créatif, sachant qu’il ne sera  jamais aquis une fois pour toutes”.

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2014/02/05/malta-l-arti-tal-imhabba/feed/ 0
Femmes et Eglise, questions à aborderhttp://www.focolare.org/fr/news/2013/11/13/donne-e-chiesa-questione-da-affrontare/ http://www.focolare.org/fr/news/2013/11/13/donne-e-chiesa-questione-da-affrontare/#comments Wed, 13 Nov 2013 06:00:33 +0000 http://www.focolare.org/?p=96103 ‘Femme de charisme’ ou ‘femme d’action’. Pourtant, il devrait y avoir la place pour la ‘femme de pensée’ alors que n’est pas perçue comme essentielle sa contribution au magistère. Peu de femmes sont impliquées dans la pastorale familiale ; peu de femmes occupent une chaire de théologie et elles sont très rarement présentes dans la formation des prêtres.

« Cette photographie de la situation actuelle est assez exacte. La femme est peu considérée sous l’angle de sa contribution à la pensée, car elle a eu de rares occasions de la développer. Ce n’est que récemment qu’elle a été admise aux collèges pontificaux où l’on étudie la théologie. Il y a eu, certes, des femmes remplies de sagesse et des femmes qui ont apporté une contribution à la pensée. Ce fut parfois davantage par inspiration directe de l’Esprit-Saint – comme les femmes éminentes qui sont devenues docteurs de l’Église – que pour avoir développé leur pensée par l’étude et la confrontation avec d’autres penseurs. La femme a toujours dû remplir d’autres rôles dans l’Église et dans l’humanité ».

Sur le thème de la femme, François n’a fait que quelques allusions. Il fait plutôt confiance à la fécondité des rencontres qu’à des moments spéculatifs. De quel œil verriez-vous l’initiative qu’il pourrait prendre en donnant naissance à un comité permanent, un F8, formé de femmes qui auraient de grandes responsabilités dans l’Église ?

« Je considère que nous devons encore attendre avant de voir un ‘corpus’ uniquement féminin à la disposition du magistère de l’Église. De toute façon, je préfère que la femme soit avec les hommes et non pas détachée d’eux pour manifester sa différence. Il est donc utile qu’elle entre dans les organismes de consultation, de réflexion et de décision qui, peu à peu se développent dans l’Église et qu’elle y fasse entendre la voix féminine. Je ne pense donc pas à un ‘F8′ mais à un 8, quelles que soient ses caractéristiques, où sont représentés hommes et femmes, car chacun a sa spécificité et c’est cette spécificité qui est utile à l’Église. Un organisme de ce genre m’enthousiasmerait ».

Comment verriez-vous le conclave avec la participation de supérieurs généraux et de supérieures générales d’ordres religieux, ainsi que de présidents et de présidentes d’ensembles ecclésiaux internationaux ? Serait-ce une reconnaissance pour la femme ?

« Je voudrais distinguer le conclave en tant qu’assise où se prépare l’élection du pape, et le conclave comme moment de vote pour l’élection du pape. Dans la première phase, la présence de personnes qui jouent un rôle dans l’Église et peuvent apporter la contribution de leur expérience me semblerait particulièrement utile ; ce serait une contribution sans aucun doute différente, mais pas moins importante que celle des cardinaux.

D’après ce que rapporte le pape Bergoglio, les réunions précédant l’élection se sont révélées déterminantes pour ses actuelles prises de positions et pour sa manière de conduire l’Église vers des objectifs précis. Si ces analyses avaient mûri dans un contexte ecclésial plus large que celui limité aux seuls cardinaux, je suis sûre que des contributions plus précieuses auraient été offertes au pape actuel. Ensuite, que ces personnes soient admises à voter pour l’élection du pape, c’est actuellement secondaire. Nous verrons les évolutions qui adviendront. L’histoire de l’Église est guidée par l’Esprit-Saint ».

Demain, votre portable sonne. C’est le pape François qui vous invite à le rejoindre pour un dialogue sur « Femme et Église ». Quels sujets mettriez-vous en priorité dans cette rencontre avec lui ?

« Comme il nous a parlé de sa grand-mère et de sa maman, je lui demanderais si cette expérience avec les femmes de sa famille est pour lui source d’inspiration pour ouvrir aux femmes le magistère de l’Église. Bref, j’aimerais qu’il se réfère à ces exemples familiaux, afin de mettre en lumière que les femmes peuvent même avoir une plus grande influence que celle d’un directeur spirituel ou d’un professeur.

De plus, au cours de son long service pastoral en Argentine, il a sûrement rencontré beaucoup de femmes, des responsables d’ordre religieux également. En effet, ses gestes, sa façon d’entrer en relation avec les autres, de se comporter, me font penser qu’il a eu des contacts profonds avec les femmes. Il pourrait s’en remettre à eux aujourd’hui, pour faire ressortir dans l’Église le meilleur des femmes ».

Lire l’interview intégrale

Entretien avec Maria Voce publié dans « Città Nuova » n.21/2013

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2013/11/13/donne-e-chiesa-questione-da-affrontare/feed/ 3
Le monde de l’édition récompense New City Philippines et Living Cityhttp://www.focolare.org/fr/news/2013/10/16/il-mondo-editoriale-premia-new-city-filippines-e-living-city/ http://www.focolare.org/fr/news/2013/10/16/il-mondo-editoriale-premia-new-city-filippines-e-living-city/#comments Wed, 16 Oct 2013 05:00:40 +0000 http://www.focolare.org/?p=94349 On se rappellera  2013 comme une année positive pour les maisons d’édition en langue anglaise des Focolari. A New City Philippines, de fait,  la mention spéciale “pour le dialogue interreligieuxa été conférée par l’Organisation Internationale Chrétienne des Médias (ICOM), dont le siège est à Genève, en Suisse.  A Living City, revue de l’Amérique du Nord, sous  la  griffe de Sarah Mundell, une mention d’honneur a été discernée dans la catégorie “meilleure couverture sur les Vocations au sacerdoce, à la vie consacrée et au Diaconat”. C’est l’Association de la presse catholique (CPA) du Canada et d’Amérique du Nord qui a conféré ce prix.

Depuis les vocations de l’Eglise catholique, donc, jusqu’à la grande frontière du dialogue interreligieux. En particulier un article et deux numéros de la revue ont eu un succès majeur. Pour l’édition américaine il s’agit de celui de Sarah Mundell au titre “Un séminariste aux chaussures tip tap” (voir l’article original en anglais): Une grande expressivité et une histoire inhabituelle et fascinante soutiennent la narration”, a déclaré la CPA en présentant le prix.

Pour l’édition philippine on touche le thème du parcours fragile de la paix dans le sud des Philippines à Mindanao (N°  1/2013) et de l’éducation vers une culture du dialogue (N° 6/2012). Le prix – conféré à l’occasion du congrès mondial de l’ICOM à Panama City du 28 septembre au 5 octobre – reconnaît de fait à New City philippines, l’engagement à amortir les tensions dues aux conflits culturels et religieux, en racontant des faits de vie où l’on respire réciprocité, respect, solidarité.

L’événement panaméen a rassemblé des journalistes et des opérateurs de diverses parties du monde, qui ont eu la possibilité de s’immerger dans les problématiques du continent américain. Dans ce contexte  s’est déroulée la remise du prix  des International Journalism Awards, le 4 octobre  auprès du siège de l’Université.

Jose Aranas, rédacteur en chef  du journal philippin lié au mouvement des Focolari, en recevant la récompense, a mis en évidence le contexte religieux et culturel de son pays, unique nation en Asie à majorité chrétienne. Il a souligné que les articles qui ont permis l’attribution de ce prix sont surtout des expériences vécues par les membres des Focolari, appartenant à différentes religions, dans lesquels est mis en relief l’effort de vivre la règle d’or de l’évangile, comme on dit, présente aussi dans d’autres textes sacrés: “Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le leur vous aussi” (Mt 7,12).

]]>
http://www.focolare.org/fr/news/2013/10/16/il-mondo-editoriale-premia-new-city-filippines-e-living-city/feed/ 0