Chiara Lubich et la famille

14 mars 2017

Chiara-Lubich-a-Loppiano_02-a
Chiara Lubich a Loppiano – © CSC Audiovisivi – Archivio

Le 14 mars prochain sera célébré le 9ième anniversaire de la mort de Chiara Lubich. Le sujet choisi sera celui de la famille, sur fond de dynamique ouverte par le synode des évêques et l’exhortation apostolique qui a suivi Amoris Laetitia du pape François.

Chiara voyait la famille comme « une semence de communion pour l’humanité du troisième millénaire », comme elle eut à le dire dans son message au Familyfest de 1993, souhaitant que « les valeurs qui y sont liées – la gratuité, l’esprit de service, la réciprocité – puissent se diffuser dans la famille humaine tout entière ». Cette clé de lecture permet de comprendre les initiatives qui se réalisent dans les différents pays du monde tout au long de cette année 2017.

Un événement à caractère mondial aura lieu à la cité-pilote de Loppiano, Florence, du 10 au 12 mars 2017, avec la participation de familles venant des cinq continents. Transmission en direct le samedi 11, 16h00-18h30.

Chaque année le souvenir de la mort de Chiara Lubich est pour la communauté des Focolari dans le monde une occasion de rencontres, de fête, de témoignage et d’engagement renouvelé. 2017 va donc multiplier les rendez-vous, de Singapore à Vilnius (Lituanie), de Sydney (Australie) à Houston (USA), de Manaus (Brésil) à Bujumbura (Burundi). Une sorte de constellation qui étreint littéralement le monde et rappelle la consigne de Chiara : « Soyez une famille ».

Communiqué de presse – 03/03/2017

Communiqué de presse – 12/03/2017

Fiche « Chiara Lubich aux familles »

Fiche « 50 ans de la branche Familles Nouvelles des Focolari »

Programme à Loppiano – 10-12/03/2017 (anglais et italien)

Famille : ressource créative pour le tissu social de chaque peuple, Maria Voce (Loppiano, 11/03/2017)

 

Mis à jour le 14 mars 2017

SIF – Service de presse

Une économie pour contribuer à déraciner la pauvreté

1 – 5 février 2017

Samedi 4 février le pape François rencontrera les 1100 acteurs de l’Economie de Communion de 49 pays

focus_10L’Economie de Communion, comme d’autres parcours économiques, peut être considéré comme un signe prophétique. Elle naît en 1991 pour réagir au scandale des favelas qui entourent la ville de San Paolo, au Brésil. Chiara Lubich invite un premier groupe d’entrepreneurs à mettre sur pied des entreprises qui, suivant les lois du marché, produisent des bénéfices « à mettre librement en commun ». Le but : aider les pauvres, créer des postes de travail, développer la culture du don en alternative avec la culture de l’avoir.

Depuis lors 25 années sont passées. Samedi 4 février 2017 le pape François rencontrera dans la salle Paul VI, 1100 acteurs de l’Economie de Communion (EdC), en grande partie entrepreneures et entrepreneurs, qui ont choisi la communion comme style de vie personnel et pour leur usine. Avec eux, beaucoup de jeunes, étudiants, chercheurs et professeurs qui veulent mettre des bases théoriques au binôme économie-communion par la recherche universitaire et sur le terrain.

Communiqué de presse – 30/01/2017

Communiqué de presse – 04/02/2017

Fiche – L’Economie de Communion

Fiche – Naissance de l’Economie de Communion

Fiche – Reconnaissances données à Chiara Lubich pour l’Economie de Communion

 

Mis à jour le 5 février 2017

SIF – Service de presse

Les 50 ans de la présence des Focolari parmi le peuple Bangwa, au Cameroun

14 – 17 décembre 2016

DSC3183-olswc_orgL’arrivée des premiers focolarini médecins remonte à 1966. Répondre à l’urgence sanitaire dans laquelle se trouvait alors le peuple Bangwa est devenu une priorité pour l’ensemble du Mouvement des Focolari.

En conclusion de cette année jubilaire se tiendra du 14 au 17 décembre 2016 la célébration solennelle du 50e anniversaire, dont la préparation a été portée activement par le Fon actuel et les responsables des institutions.

Durant ces jours sera notamment célébré le jubilé du collège Our Lady Seat of Wisdom, qui abrite chaque année 500 nouveaux élèves et compte parmi les cinq meilleurs instituts pré-universitaires du système anglophone du Cameroun. Parmi les autres points du programme : des témoignages sur la vie et le travail des Focolari à Fontem, ainsi qu’une Conférence internationale sur le dialogue interreligieux entre christianisme et religion traditionnelle africaine, selon l’expérience du peuple Bangwa ces 50 dernières années.

Communiqué de presse – 12 décembre 2016

Programme (anglais)

Letre de Mgr Andrew Nkea, évêque de Mamfe (anglais)

« Christian testimony in the face of African Traditional Religion », by Bishop Andrew Nkea

 

Mis à jour le 15 décembre 2016

SIF – Service de presse

Page 1 sur 3912345...102030...Dernière page »