Dans une dimension fragmentée et divisée comme celle dans laquelle nous vivons, nous sommes souvent appelés à nous diriger vers un ailleurs inconnu, vers les périphéries ; nous sommes appelés à « sortir », aussi de nous-même parfois, pour entrer dans les blessures de cette humanité. C’est le témoignage qui nous arrive du quartier de Yungay, à Santiago du Chili.

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *