Fiche Chretiens en Communion

FichierAction
Dossiê Cristãos en Comunhão.pdfTélécharger
Dossier Christians Living In Communion.pdfTélécharger
Ficha Cristianos en Comunión.pdfTélécharger
Fiche Chretiens en Communion.pdfTélécharger
Scheda-Dialogo-Ecumenico-20181115_PT.pdfTélécharger

But - La spiritualité née du charisme de l'Unité de Chiara Lubich offre une contribution spécifique à la réalisation de la prière de Jésus "afin que tous soient un" (Jn 17, 21). En se concentrant sur la vie du commandement nouveau (cf. Jn 13, 34), Sa promesse peut s'accomplir "là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux" (Mt 18, 20) entre chrétiens de différentes Églises. C'est Sa présence qui brise les préjugés et crée de nouveaux espaces de dialogue. "Chaque Église au cours des siècles - constatait Chiara Lubich en 1997 en Autriche - s'est, d'une certaine manière, pétrifiée par les vagues d'indifférence, d'incompréhension, sinon de haine mutuelle. C'est pourquoi un supplément d'amour est nécessaire en chacune ; le christianisme devrait être envahi par un courant d'amour". Les chrétiens des diverses Églises, vivant cette spiritualité, se faisant don des expériences de l'Évangile vécu, découvrent le grand patrimoine commun, valorisant les sources de la vie spirituelle de chaque Église. Chiara Lubich définit ceci comme un "dialogue de la vie" qui veut soutenir d'autres types de dialogue et "créer un peuple préparé œcuméniquement".

Histoire - En 1961, à Darmstadt (Allemagne), un groupe de luthériens évangéliques à l'écoute de Chiara Lubich fut frappé par la proposition d'une vie basée sur la Parole de Dieu. La même année, le Centre "Un" pour l'Unité des Chrétiens a été fondé à Rome, une "maison" où les chrétiens de différentes Églises pouvaient se sentir accueillis chez eux. Igino Giordani en fut le directeur jusqu'à sa mort en 1980.

Depuis 1955, par l'intermédiaire d'un architecte suisse, le Mouvement s'est répandu dans l'Église réformée suisse. En 1966, Chiara rencontre le Primat de l'Eglise d'Angleterre Michael Ramsey. Tous les archevêques de Cantorbéry ont encouragé la diffusion de la spiritualité des Focolari dans l'Église anglicane. En 1967, Chiara Lubich a rencontré pour la première fois quelques-uns des responsables du Conseil œcuménique des Eglises à Genève (Suisse).

L'histoire des relations fraternelles entre le Mouvement des Focolari et les orthodoxes commence avec la rencontre entre Chiara Lubich et le Patriarche de Constantinople Athénagoras I. "C'était le 13 juin 1967 – raconte Chiara. Il m'a accueilli comme s'il m'avait toujours connue. ‘Je vous attendais’ s'exclama-t-il et il a voulu que je lui parle des contacts du mouvement avec les luthériens et les anglicans". Vingt-cinq entretiens ont eu lieu entre Chiara et Athénagoras I. Les relations se sont poursuivies avec le Patriarche Démétrios I et avec l'actuel Patriarche œcuménique Bartholomée Ier. La spiritualité du Mouvement a été bien accueillie par les chrétiens des Églises orthodoxes orientales : syro-orthodoxe, copte, éthiopienne, arménienne et assyrienne.

Nouveaux développements - Au fil des ans, des "Ecoles œcuméniques" et des cours de formation œcuménique ont été créés en Europe, au Moyen-Orient et en Amériques.

Chaque année, des évêques de diverses Églises se réunissent pour approfondir leur connaissance du charisme de l'unité et pour accroître la communion dans le Christ.

A Ottmaring (Allemagne), en 1968, une cité-pilote œcuménique est née, voulue par les Focolari et par la "Fraternité de vie commune", une fraternité évangélique qui a fait sienne la prière de Jésus pour l'unité (Jn 17).

En 1999, le chemin de communion entre Mouvements et communautés de diverses Églises a commencé : "Ensemble pour l'Europe", une collaboration fondée sur l'amour réciproque, pour le bien commun, pour la défense de la vie, pour la famille, pour la paix, pour les pauvres, pour une économie juste et la protection de l'environnement.

 

Contacts:
Centro “Uno” per l’unità dei cristiani

Via Frascati, 306 – 00040-Rocca di Papa (Roma)

Tel. 06794798-318 - Fax: 06/94749320

E-mail: centrouno@focolare.org

 



1 Comment

  • A couple of months, I have participated in the lessons of a lutern women priest in the university of Iceland.
    She is very interested in ecumenism.
    We talked about receptive ecumenism, and I went to look if Focolare says something about.
    I found this web page and I am very happy that I can say her about. This coming friday, we will also talk about the ecumenical centre in Jerusalem. She likes it very much!
    Thank you so much! Many greetings and all my unity for the work you do,
    Wilma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *