Journal Mariapolis 2/2020


Chers lecteurs,
Comment sera le monde, l’humanité, après cette crise globale causée par le Coronavirus ?

C’est la question que de nombreuses personnes se posent en ce moment. La réponse qu’a donnée le professeur Vincenzo Buonomo, Recteur de l’Université Pontificale du Latran, dans la vidéo-conférence du 28 mars (cfr.pag.11/12) a été désarmante : « Je pense que le monde sera toujours le même. L’important est qu’en cette période, nous ayons changé ».

Mais comment faire ? Dans cet article de « L’Observateur Romain » du 3 avril 2020, Maria Voce, la Présidente des Focolari, a écrit : « Voilà le défi de cette crise planétaire : ne pas fuir, ne pas seulement tenter de survivre pour arriver sains et saufs à la fin de la pandémie, mais bien s’enraciner dans le présent, en regardant, en acceptant et en affrontant chaque situation douloureuse – personnelle ou d’autres personnes – pour en faire un lieu de rencontre avec ‘Jésus Abandonné’ et trouver, dans l’amour pour Lui, la force et la créativité de construire des rapports de fraternité et d’amour aussi dans cette situation difficile ».

C’est donc une invitation à faire trois pas : bien s’enraciner dans le présent ; Aimer dans la souffrance, Jésus Abandonné ; construire avec créativité des rapports de fraternité ! Un beau programme qui devient le vœu pour cette période de Pâques.

Joachim Schwind
Bureau des communications Focolari

FichierAction
Notiziario-Mariapoli 2/ 2020.pdfTélécharger 
Mariapolis Newsletter 2/ 2020.pdfTélécharger 
Noticiario Mariápolis 2/2020.pdfTélécharger 
Journal Mariapolis 2/2020.pdfTélécharger 
Noticiário Mariápolis 2/ 2020.pdfTélécharger 
Journal Mariapolis 2/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *