France, deuxième étape

Avant de quitter Lourdes, Maria Voce a assisté à une messe en l’église de l’Immaculée Conception et un fait dernier petit tour à la grotte.

Elle nous partage ses réflexions : « Nous avons voulu commencer ce voyage en France par Lourdes, et il ne pouvait pas en être autrement. Et Marie, siège de la sagesse, nous invite à regarder tous ces miracles qui surviennent autour de nous, non seulement les guérisons physiques, mais tous ces retours vers Dieu, toutes ces petites conversions dans nos vies. Qui sait combien de miracles nous verrons durant ce voyage. Mais, comme Marie à la Visitation, il nous faut encore attendre un peu. Tout est

déjà là. Le grain est planté et il va germer. »

À Toulouse, elle a rencontré les membres du mouvement des Focolari qui ont pu se libérer un mercredi après midi, environ 120. Accueil chaleureux et festif. Les divers groupes se présentent rapidement. Quelle diversité ! Du rugby au Cantal, de St Thomas d’Aquin aux violettes de Toulouse, du Canal du Midi aux vestiges cathares et l’Aérospatiale ! Peu à peu, par de nombreuses touches historiques, sociologiques, politiques, religieuses se dessine un tableau impressionniste de la région, sans doute le tableau d’une croix occitane, cadeau qui a été remis à Maria Voce et Giancarlo Faletti (co-président du mouvement des Focolari) avec de nombreux produits locaux.

Deux heures de rencontre denses et déjà il faut partir pour Lyon. Avec dans le coeur le sentiment profond de faire partie d’une même famille et le désir de se revoir au plus vite.

Comments are disabled.