Un dossier sur les Focolari dans la revue mensuelle Jesus

« Les Focolari : une prophétie d’unité. » Ainsi s’intitule l’article de 32 pages paru dans cette revue de culture et d’actualité religieuse publiée par la maison d’édition italienne San Paolo. Il cherche à comprendre les raisons du succès du mouvement, désormais présent dans les milieux les plus divers.

Ce dossier retrace les étapes de l’histoire du mouvement, la vie des Focolari aujourd’hui, leur engagement dans le domaine social et leur foi vécue au quotidien. « En faisant parler les simples militants comme les responsables du mouvement, à commencer par Maria Voce », peut-on lire dans introduction de l’article signé de la plume de Vittoria Prisciandaro.

Le numéro de novembre de cette revue fondée en 1979 et tirant à 37000 exemplaires, est accompagné d’un supplément – le premier d’une série de cinq livres audio – consacré pour l’occasion à Chiara Lubich. Il s’agit de l’anthologie « L’Amour triomphe de tout », où sont réunies quelques pensées de Chiara, lues par des acteurs italiens.

Les Focolari, un idéal de fraternité. Outre la présentation des lieux importants, des étapes de l’histoire du mouvement et des « petits faits » du quotidien inspirés par l’Évangile, ces 32 pages consacrées aux Focolari rapportent les questions posées au coprésident et à la présidente, comme par exemple : « Quelle est la place des prêtres, des paroisses et des évêques au sein du mouvement ? », ainsi que la synthèse des questions posées à Giancarlo Faletti. Mouvements ecclésiaux, fédéralisme, éducation, inculturation, réforme de la justice, dialogue interreligieux et société pluriethnique, sont, en revanche, quelques-uns des sujets abordés dans l’interview de Maria Voce, « Emmaus, la théologienne avocate qui a pris la suite de Chiara ».

La revue mensuelle Jesus est en vente en kiosque. En outre, d’ici quelques jours, une interview enregistrée de Maria Voce, qui reprend l’article dans ses grandes lignes, sera disponible sur le site http://www.stpauls.it/jesus/default.htm.

Vous trouverez également, sur les pages du site focolare.org – et cela s’adresse en premier à ceux qui ne lisent pas l’italien –, un résumé de quelques points particulièrement intéressants du dossier. Bonne lecture !

Comments are disabled.