Le Conseil général des Focolari en Terre Sainte


Dimanche dernier, les membres du Conseil général des Focolari sont arrivés en Israël pour débuter, comme prévu, leur semaine de pèlerinage avec la présidente Maria Voce et le coprésident Giancarlo Faletti. Entre-temps, ces derniers avaient achevé leur visite officielle aux communautés du mouvement des Focolari en Terre Sainte.

Les membres du Conseil ont été accueillis à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv par des représentants de la communauté locale des Focolari, dans l’atmosphère chaleureuse qui caractérise cette culture. Puis ils se sont rendus à la Domus Galilaeae, au bord du lac de Tibériade, où ils ont passé la première partie de leur séjour en Terre Sainte. Les locaux, construits par la communauté du Chemin néocatéchumenal lors du passage au nouveau millénaire, ont été bénis par Jean-Paul II au cours de sa visite historique en l’an 2000, lorsqu’il a célébré la messe devant des milliers de pèlerins, précisément dans la vallée qui surplombe le Mont des Béatitudes. Lors de sa bénédiction de ce bâtiment tout neuf, le Pape avait dit : « Le Seigneur vous a attendus ici, sur cette montagne ! » Des paroles lourdes de sens, inscrites aujourd’hui à l’entrée et qui accueillent tous les visiteurs venus voir la Domus Galilaeae.

La rencontre entre Maria Voce et le Conseil général des Focolari et la communauté néocatéchuménale a été très chaleureuse et marquée entre autres par des moments où ils ont fait meilleure connaissance. Le 22 février, fête de la Chaire de saint Pierre, les deux communautés se sont retrouvées pour la célébration eucharistique.

Entre-temps, le Conseil du Mouvement a passé trois jours et demi rythmés par des temps de méditation, de partage d’expériences et de travail destiné à définir les perspectives et les défis que les différentes branches des Focolari doivent aujourd’hui relever dans toutes les régions du monde, ainsi que dans les milieux ecclésiaux et sociaux où le Mouvement est présent et agit.

La mission de réaliser l’unité et la communion, que Chiara Lubich elle-même avait confiée au Mouvement pour les années à venir, est apparue de façon encore plus nette.


Comments are disabled.