Du Thabor à Jérusalem : conclusion de la visite en Terre Sainte

Une semaine intense, marquée par le sentiment d’avoir vécu ensemble une expérience spirituelle très forte, en communion totale avec la communauté locale des Focolari. Celle-ci a renouvelé, par sa présence sur cette terre, son engagement à construire des ponts de dialogue entre les hommes dans un esprit de fraternité universelle, objectif poursuivi par tout le mouvement.

25 février – Après la visite du Mont des Béatitudes et du Thabor, étape à Nazareth. Le Conseil général était attendu par un nombre important de représentants de la communauté des Focolari de Haïfa, Jérusalem et Bethléem. Le cardinal Miloslaw Vlk, évêque émérite de Prague, Mgr Giacinto Marcuzzo, évêque auxiliaire du patriarche latin de Galilée, ainsi que les 17 prêtres du Conseil général et deux prêtres du patriarcat, ont célébré ensemble la messe dans la basilique qui fait face à la grotte de l’Annonciation, dans un climat solennel et simple à la fois. Dans son homélie, Mgr Marcuzzo a rappelé qu’à l’occasion de la visite de Benoît XVI en 2009, la banderole qui souhaitait la bienvenue au pape portait une inscription qui voulait dire beaucoup : Bienvenue à Nazareth, là où tout a recommencé. Le oui de Marie a été le premier pas vers ce nouveau commencement de l’histoire de l’humanité, a-t-il souligné. À la fin de la messe, lors de ses remerciements aux évêques et à la communauté des Focolari, Maria Voce a renouvelé l’engagement de tout le mouvement, que Chiara Lubich avait souhaité inscrire dans les statuts, à revivre Marie pour incarner sa présence dans le monde !

26 et 27 février – Deux jours à Jérusalem. Samedi matin, rendez-vous au Kottel, le mur occidental, connu sous le nom de Mur des Lamentations, très fréquenté lors du Shabbat et qui a fourni l’occasion d’apporter une explication sur divers aspects du judaïsme ainsi que sur le sens du Shabbat. Puis le groupe s’est rendu à pied sur le terrain attenant à l’escalier romain, le point de passage entre la vallée du Cédron et l’endroit où se trouve l’entrée du Temple. D’après la tradition, c’est là que Jésus aurait prié son Père pour l’unité entre tous les hommes.

Dès 1956, à l’occasion de son unique visite en Terre Sainte, Chiara Lubich avait exprimé le désir de voir naître un jour un focolare près de cet escalier. Les responsables locaux du mouvement des Focolari ont expliqué les étapes qui ont abouti à l’acquisition du terrain juste à côté de l’escalier, et les démarches qu’ils accomplissent actuellement afin d’obtenir les diverses autorisations qui permettront de le transformer, en attendant le focolare, en un jardin-parc où auront lieu des temps forts de réflexion et des rencontres. Après la lecture du passage de l’Évangile de Jean contenant la prière sacerdotale et de ce que Chiara écrivit en 1956, une photo de groupe sur le petit escalier est venue sceller un moment spirituel très intense.

Dimanche 27 février – Journée de conclusion, avec la messe célébrée dans la petite grotte des apôtres par le cardinal Vlk et Mgr Antonio Franco, délégué apostolique pour la Terre Sainte. Ce dernier a proposé aux personnes présentes une méditation sur le sens de cette visite de Maria Voce et du Conseil général en Terre Sainte, à la lumière de la spiritualité de communion de Chiara Lubich.

Au terme de cette visite sur les lieux de la passion et de la mort du Christ, une réception organisée au Centre Notre-Dame a réuni 150 personnes autour de la présidente, du coprésident et de tout le Conseil : des membres de mouvements ecclésiaux, des personnalités de différentes Églises présentes à Jérusalem, mais aussi des juifs et des musulmans proches du mouvement. Maria Voce leur a présenté les membres du Conseil et a leur adressé ses remerciements pour ce qui avait été fait dans le cadre de cette visite et pour les activités auxquelles elle avait pu participer. Elle les a assurés qu’elle portait dans son cœur beaucoup de moments et de personnes, et qu’elle était certaine de rester dans le cœur de ceux qu’elle avait rencontrés en Terre Sainte.

Comments are disabled.