Fiancés, se préparer au mariage

Marco et Maria viennent de la province de Milan, fiancés depuis 5 ans, tous deux travaillent. Ils prévoient leur mariage pour 2013. Mais d’abord, ils souhaitent mieux se connaître, se consacrer un temps de qualité et surtout approfondir leur choix du “pour toujours”

Giuseppe et Paola se marieront début juillet. “Il y a tant de choses à faire, commentent-ils, mais le désir que nous éprouvons par-dessus tout est celui de nous roder en tant que couple ».

120 couples venant de toute l’Europe se sont retrouvés avec des attentes nombreuses et variées à Castelgandolfo pour le cours de préparation au mariage (15-18 mars 2012), organisé par Familles Nouvelles.

Le cours, cette année, pour sa 36ème édition, veut faire expérimenter que : “Il n’y a qu’un seul amour”, comme le dit le titre : l’amour pour Dieu, dans lequel est contenu l’amour humain, comme le soulignait Chiara Lubich dans une lettre de 1944 à sa sœur fiancée.

“Au début, cela me dérangeait qu’il raisonne trop, raconte Maria, je voyais même des différences de culture, mais maintenant je sens que ces différences m’enrichissent. Je vois où je peux m’améliorer…”

Les couples s’expriment en se racontant eux-mêmes, leurs rêves et leurs projets, ils se confrontent entre eux et aux autres couples, prêts à tout pour découvrir et vivre “un amour beau, pur, comme disait Chiara Lubich au cours d’un congrès en 1991, un amour si fort qu’il les pousse à laisser leur famille pour s’épouser et s’unir entre eux”.

Don Paolo Gentili, directeur du Bureau de la famille à la Conférence épiscopale italienne, est intervenu en soulignant la signification du sacrement de mariage : “Dans un monde qui vit de relations humaines, qui utilise et jette, a-t-il dit, dire oui pour toujours fait entrevoir un amour devant lequel tous les autres sont comme des bouts de verre face à un diamant.”

“Face à la fragmentation et à la fragilité que vivent aujourd’hui les liens du couple, a encore souligné don Gentili, faire le projet du mariage, en ayant comme fondement le roc qu’est le Christ, permet de se relever des chutes, petites ou grandes, qui arriveront certainement, en restant fidèles à l’horizon de l’Amour.”

Comments are disabled.