Argentine: 60 jeunes latino-américains à la “Escuela de Verano”

La réalisation de la première édition de la “Escuela de Verano”, dans la Mariapolis Lia – la cité-pilote argentine des Focolari – est sans doute une étape très importante pour tout ce qui concerne la formation académique des jeunes latino-américains.

Ce n’est pas la première fois que dans cette Cité-pilote ont lieu des programmes d’étude intensifs au niveau universitaire: on compte déjà divers séminaires et cours spécifiques, avec de nombreux participants, dans le domaine de la politique, de l’économie et de l’art.

La “Escuela de Verano” représente la première proposition éducative organisée conjointement à l’Institut Universitaire Sophia (IUS), situé à Loppiano, près d’Incisa Valdarno (Florence-Italie). L’IUS est l’institution académique internationale qui accrédite officiellement la “EdeV”. Parmi ses objectifs, l’IUS s’affiche comme étant un parcours de vie, d’étude et de recherche qui permet d’acquérir et d’approfondir constamment une culture chrétienne, inspirée des fondements établis par la vie et l’œuvre de Chiara Lubich, qui a fondé l’IUS en 2007. L’idéal de la fraternité universelle, qu’elle a proposé et développé, se manifeste dans l’expérience et dans l’expression d’une culture capable d’illuminer et d’interagir avec les multiples dimensions du savoir humain, dans ses différentes disciplines, et dans la recherche collective du bien commun.

Le thème de cette première édition de la “EdeV” sera: «Fondements épistémologiques pour une culture de l’unité dans la perspective théologique, scientifique et politique». En plus de professeurs latino-américains qui s’imposent, il faut souligner la présence du Recteur de l’IUS, le dr Piero Coda, professeur de Théologie Systématique, qui donnera un cours sur «Le Dieu Trinitaire et le développement historique de la foi chrétienne»; sera également présent le dr Sergio Rondinara, professeur d’épistémologie et cosmologie, qui fera ses cours sur «Le rapport entre l’homme et le cosmos, rationalité scientifique et le rapport entre les sciences naturelles et la foi, et l’écologie». La doctoresse Daniela Ropelato, professeure de sciences politiques, présentera ses cours sur «Les formes contemporaines de démocratie, les nouveaux acteurs sociaux et politiques, et la fraternité comme catégorie de la politique».

La “EdeV”  propose la formation universitaire de jeunes, filles et garçons, à travers une expérience intensive d’étude et de vie ensemble, qui soit un complément de leurs respectives carrières et disciplines, en formant une communauté académique: une expérience communautaire, avec un dialogue qui puisse se poursuivre dans le temps par l’échange d’expériences, de façon à favoriser la croissance personelle et communautaire de ses participants.

Il faut souligner le grand enthousiasme éveillé par cette première édition de la “EdeV”, qui débutera le 28 décembre prochain. Se sont portés candidats plus de 100 jeunes universitaires provenant du Mexique, Cuba, El Salvador, Guatemala, Colombie, Equateur, Pérou, Bolivie, Chili, Paraguay et Argentine. Parmi ceux-ci, 61ont été sélectionnés qui participeront aux cours.

 

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *