Lorsque l’Évangile est vécu/2

Ensemble c’est possible

Certains de mes camarades du lycée venant des banlieues, d’un état de marginalisation, avaient fait les pires expériences. J’ai vécu une première année difficile, isolé. Après être devenu ami avec un jeune qui, comme moi, voulait vivre en tant que chrétien, nous nous sommes mis d’accord pour nous tourner surtout vers les camarades les plus pauvres ou submergés par de graves problèmes. En face de notre école, il y avait une communauté de personnes handicapées. Nous avons perçu que nous devions aller chez eux pour les aider et les faire sentir moins seuls et malheureux, et nous avons intégré dans cette expérience certains de nos camarades. Les deux dernières années de lycée ont vraiment été riches en expériences belles pour tous. (G.Z. – Italie)

La plus belle des photos

Je suis photographe professionnel et j’ai toujours tout regardé avec l’œil du maître. J’ai toujours regardé les personnes et les choses qui m’entouraient comme si elles m’appartenaient. Qu’est-ce que Dieu avait à voir avec la photographie? Pourtant, quelque chose ne me satisfaisait plus dans mon travail. Un jour, à un congrès, j’allais prendre la plus belle photo de ma vie (nous les photographes pensons toujours ainsi!), lorsque quelqu’un me touche l’épaule en m’appelant par mon nom. C’est presque un dilemme: je photographie ou je réponds à qui peut avoir besoin de moi à ce moment-là? Un instant d’indécision, et je laisse l’objectif. Une joie profonde m’envahit. (M.T. – Argentine)

Deux sacs

Dans la rue, nous avons rencontré une jeune désespérée: sa mère était partie en lui laissant de l’argent seulement pour trois jours, alors que plus d’une semaine était déjà passée et elle n’était pas encore revenue. Nous avons décidé de l’aider, lui donnant tout ce que nous avions avec nous à ce moment-là. Elle était étonnée et heureuse de ce geste, parce qu’ainsi elle a pu donner à manger à ses deux frères. Arrivés à la maison, des sœurs religieuses sont venues nous rendre visite avec deux sacs pleins d’aliments pour nous: beaucoup plus de ce que nous avions donné. Nous avons vu réalisée la phrase de l’Évangile: « Donnez et vous recevrez ». (O.M.F. – Bolivie)

Source: L’Évangile du jour, novembre 2013, Città Nuova Editrice.

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *