Maria Voce ouvre l’Assemblée des Focolari

001-a« Je déclare officiellement ouverte l’Assemblée ». Par ces mots, au matin du 1° septembre,  Maria Voce, Présidente du mouvement des Focolari, a donné le départ aux travaux du rendez-vous tant attendu à propos desquels les participants sont appelés à s’exprimer sur des sujets fondamentaux pour la vie du mouvement et à élire la Présidente, le Coprésident, les conseillers généraux pour les six prochaines années.

La parole de vie du mois reprend la phrase de St Paul aux Romains : « Accueillez-vous les uns les autres comme le Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu » (Rm 15,7) et Maria Voce d’inviter tous les présents à se mettre dans cette attitude. Un engagement par évident parce des gens arrivent vraiment de tous les coins de la terre et porte avec soi les tragédies de peuples en guerre, ou frappés par des calamités naturelles, ou éprouvés économiquement.

Quelques messages sont lus parmi lesquels celui de l’évangélique Gerhard Pross, de l’Ymca de Esslingen, qui écrit entre autre : « Que cette salutation chaleureuse vous arrive à l’occasion de votre Assemblée générale. Je suis bien conscient de l’importance de ce moment pour vous : pour chacun individuellement et pour vous tous ensemble en tant que mouvement des Focolari. Je souhaite vous accompagner ces jours-ci par une prière spéciale en demandant la présence de l’Esprit Saint, que ce soit Lui qui vous conduise et vous guide ».

14907889438_d5d37fd04d_z“Encouragement et soutien” de la part du Fon de Fonjumetaw (Cameroun) « au nom aussi des « Fon-Amis » du mouvement des Focolari ». Dans son message il demande que soient acceptés les vœux « pour la réalisation de cette importante réunion spirituelle ayant pour but de répandre l’héritage de Chiara à savoir l’amour réciproque vers la fraternité universelle ».

Le Dr. Walter Baier, Secrétaire général du réseau des intellectuels de la Gauche européenne « Transform!europe », écrit entre autre : « L’objectif d’une humanité juste, solidaire et fraternelle nous unit, dans laquelle la différence n’est pas vécue comme division, mais comme enrichissement. (…) Je vous souhaite la sagesse : que vous puissiez traduire ce qui vous est spécifique dans l’aujourd’hui et en cela je vous assure ma proximité ».

L’attention des participants, dans un enregistrement vidéo, est centrée sur « l’héritage » de la fondatrice, Chiara Lubich, qui, à plusieurs occasions, avait été interpellée sur le futur du mouvement après sa mort. Elle avait répondu qu’elle avait mis sa confiance absolue dans le fait que la présence de Jésus parmi ceux qui s’aiment réciproquement en Son nom (Mt 18,20), aurait continué à faire avancer le mouvement.

Par cette introduction les premières « opérations » commencent, l’approbation du règlement de l’Assemblée en est le point de départ. Les journées du 2 au 4 septembre seront dédiées à une retraite spirituelle.

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *