À l’Unesco, vingt ans après, pour « Réinventer la paix »


reinventer la paixLes guerres, qui déchirent depuis trop d’années les continents distants d’un bras de mer de l’Europe, sont entrées dans nos maisons, et le terrorisme est la dernière frontière avec laquelle nous devons régler nos comptes. Et, justement en France, un an après le terrible massacre du Bataclan, le pari de la paix est relancé.

Le 17 décembre 1996, à Paris, Chiara Lubich  recevait le  Prix Unesco “Pour l’éducation à la paix”, en reconnaissance de sa vie entièrement consacrée à défendre et à former à la culture de l’unité et de la paix des milliers de personnes de toute croyance et contrée.

Le Mouvement des Focolari, présent à l’Unesco à travers l’ONG New Humanity, la Direction générale de l’Unesco et la Mission permanente du Saint-Siège ont ensemble compris l’exigence de témoigner et réaffirmer l’engagement pour l’unité et la paix, en proposant une journée riche en réflexions et témoignages articulés autour de cinq pistes principales: Éducation, Intérêt général, Justice, Écologie et Art.

Le thème de l’événement
En avril dernier, au siège de l’ONU à New York, l’actuelle Présidente des Focolari, Maria Voce, a proposé, dans son intervention au débat thématique de haut niveau sur la Promotion de la tolérance et de la réconciliation, pour viser la paix, la radicalité du dialogue « qui est risqué et exigeant : un véritable défi qui vise à couper les racines de l’incompréhension, de la peur, du ressentiment ». Le défi du dialogue est plus que jamais actuel, nécessaire pour assembler, jour après jour, les pièces de la mosaïque de la paix. Une planète où puissent exister la reconnaissance mutuelle des identités et des différences, la reconstruction d’un tissu social déchiré, une nouvelle attention aux besoins, à la justice, à la dignité humaine, au partage des biens.

Le mot paix trouve son sens le plus profond dans la racine sanscrite pak qui signifie lier, unir. S’engager à réinventer la paix, par conséquent, signifie viser à établir des liens qui requièrent l’engagement de ressources humaines, intellectuelles, institutionnelles. Cela signifie mettre en cause l’économie mondiale, le droit international, l’éducation à la paix à tous les niveaux. Valoriser la diversité culturelle, c’est-à-dire la richesse de l’identité des peuples. Former les nouvelles générations à une culture du dialogue et de la rencontre. Aborder concrètement le drame migratoire. Préserver l’environnement. Contester la corruption et promouvoir la légalité à chaque niveau. Stopper l’augmentation des dépenses militaires et du commerce international des armements. Travailler pour de nouvelles dispositions en matière de sécurité, stabilité et coopération pour le Moyen-Orient.

Programme et intervenants
Des représentants du monde diplomatique, des experts en relations internationales et en processus de paix, ainsi que des représentants de New Humanity et du Mouvement des Focolari particperont à cet événement.

La première session, intitulée « Chiara Lubich, l’éducation à la paix », sera introduite par le représentant de l’Unesco et par Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège.  Les interventions de Maria Voce et Jesús Morán, respectivement présidente et coprésident des Focolari, suivront. La seconde session, « Cinq parcours pour l’éducation à la paix dans les cinq continents », exposera le témoignage de bonnes pratiques du monde entier. Dans l’après-midi se déroulera « Le dialogue, remède aux divisions du monde », session ouverte par Enrico Letta, ancien Premier ministre italien et actuel Président de l’Institut Jacques Delors. Deux moments d’échange sur les religions, l’économie et la politique concluront la session.


Plus d’infos: Unesco   –   New Humanity

Rome: Tél: +39 06 94798133/+39 338 2640371; info.unesco2016@focolare.org

Paris: Tél: +33 6 73 78 56 64

Email: reinventerlapaix2016@gmail.com

1 Comment

  • In questo momento non si vede quali celebrazioni si possano fare presso l’UNESCO, e come si possa parlare di dialogo in quella sede, dopo le aberranti decisioni, antistoriche ed antisemite, relative al Monte del Tempio e al Muro del Pianto.

    • Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *