Roma.  »Alberto, Carlo – Il n’existe pas d’amour plus grand »

locandinaArrive à son terme, la production d’un spectacle musical/théâtral dédié à l’histoire d’Alberto Michelotti, Carlo Grisolia (A&C) et de leur groupe d’amis avec leurs passions (sport, musique, amitiés) qui se retrouvent au  »Muretto », une petite place de la périphérie de Gênes, vers la fin des années ’70.

C’est l’histoire de deux jeunes qui s’engagent dans un contexte d’efforts et de partage : le port, lieu de frontière, lieu de passage et de rencontre, surtout entre jeunes parce que ceux qui débarquent sont principalement des jeunes ; des jeunes qui savent porter leur attention à l’autre, dépenser sans compter pour cela de leur temps, faciliter la rencontre avec la nouveauté et celui qui est différent (ce que les jeunes, souvent contrairement aux adultes, ne craignent pas).

L‘amitié est la  »philadelphie » qui fait en sorte de découvrir l’autre en profondeur, parfaitement, ontologiquement égal à soi-même, qui donne de la substance et rend réelle l’appartenance, la paix, l’ouverture, réel le dialogue.

C’est la décision de donner la vie pour ses propres amis, qui rend réellement solidaires, ouverts, respectueux, proactifs. C’est cela l’  »amour le plus grand ».

Le spectacle, sous une première  »short version » débute en novembre 2016 dans deux théâtres de Rome le 17 à la  »Tor Bella Monaca », le 21 et 22 au  »Vascello ».

A celui-ci et relié, un intéressant et articulé projet éducatif et social qui sera successivement proposé, en collaboration avec le M.I.U.R.  »Département pour le Système Éducatif d’Instruction et de Formation et la Direction Générale pour l’Étudiant, l’Intégration et la Participation, aux institutions Secondaires grâce aussi au soutien de Fondation Migrantes, Caritas italienne, Comité Alberto &Carlo, Mouvement des Focolari, Fondation ‘Ente dello Spettacolo’, Lycée Bertolucci Parma, Le Diocèse de Gênes.

Une équipe de professionnels (auteurs/compositeurs, réalisateur, scénographe (décorateur), directeur musical, chorégraphe, techniciens de la lumière et du son) sont les véritables  »coach » d’une  jeune équipe  d’artistes issus de différentes Régions d’institutions Supérieures et d’Universités italiennes. Particulièrement significative la présence parmi eux d’un jeune nigérian ‘demandeur d’asile’. Tout d’abord, ceux-ci sont les premiers invités à revivre et expérimenter ce que contient l’histoire d’Alberto & Carlo.

 

Source : rerum.eu

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *