“Tandis qu’ils le regardaient, il fut élevé au ciel et une nuée le déroba à leurs yeux » (Actes des Apôtres, I, 9). Cet événement, connu sous le nom d’Ascension, c’est-à-dire la transfiguration et le passage de Jésus dans le monde de la gloire, conclut le séjour de Dieu parmi les hommes. C’est le prélude à la Pentecôte et il indique le début de l’histoire de l’Église. L’épisode, décrit par les Évangiles de Marc et de Luc et dans les Actes des Apôtres, est une fête très ancienne, déjà attestée au IVème siècle. Pour l’Église catholique et les Églises protestantes, l’Ascension se situe normalement quarante jours après Pâques (dans le calendrier grégorien on la célèbre le jeudi 25 mai). Dans l’Église orthodoxe c’est l’une des douze grandes fêtes, cette année sa date coïncide avec celle du calendrier catholique.

 

 

 

 

 

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.