La chute du mur de Berlin


Le 9 novembre, il y a 28 ans, le gouvernement de l’Allemagne de l’Est décrétait l’ouverture des frontières avec le République Fédérale. A cette nouvelle, des dizaines de milliers de berlinois de l’Est se précipitèrent dans les rues, munis de pioches, pour abattre une fois pour toutes le mur qui les séparait de l’Ouest. Dans le monde entier la chute du mur fut interprétée comme le signe d’une nouvelle époque qui s’ouvrait. Les berlinois de l’Est furent accueillis dans la liesse par leurs frères de l’Ouest, au point qu’aux alentours du mur, les bars commencèrent à offrir gratuitement de la bière  à tout le monde. A peine un an plus tard, le 3 octobre 1990, l’Allemagne était définitivement réunifiée et devenait la République Fédérale Allemande.

Aujourd’hui, les quelques restes du mur de Berlin sont devenus le symbole d’une période de l’histoire et un mémorial qui rappelle les 170 personnes qui furent tuées lors de leur tentative désespérée pour franchir la frontière.

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *