L’Économie de François

3

Du 26 au 28 mars 2020, le Pape François a invité à Assise (Italie) de jeunes économistes du monde entier à créer un pacte pour changer l’économie actuelle et donner une âme à celle du futur.

« Je vous écris pour vous inviter à une initiative que j’ai tant désirée : un événement qui me permet de rencontrer ceux qui aujourd’hui se forment et commencent à étudier et à pratiquer une économie différente, une économie qui fait vivre et ne tue pas, qui inclut et n’exclut pas, qui humanise et ne déshumanise pas, qui prend soin de la création et ne la pille pas. Un événement qui nous aide à être ensemble et à apprendre à nous connaître, et nous conduit à faire un « pacte » pour changer l’économie actuelle et donner une âme à l’économie de demain. »

logo The Economy of Francesco ENG Ce sont les premières lignes du message que le Pape François a adressé samedi dernier, le 11 mai, aux jeunes économistes, entrepreneurs et porteurs de changement engagés dans la réflexion et la pratique d’une économie différente. François les invite à participer et à construire ensemble l’événement international « L’Économie de François », qui se tiendra à Assise (Italie) du 26 au 28 mars 2020.

Il veut amorcer avec eux un processus de changement global pour que l’économie d’aujourd’hui et de demain soit plus juste, plus inclusive et plus durable, sans laisser personne de côté. L’événement est promu par un Comité composé du Diocèse d’Assise, de la Municipalité d’Assise, de l’Institut Séraphique d’Assise et de l’Économie de Communion.

Le Pape les attend tous, sans distinction de croyance ou de nationalité, pour discuter avec eux des problèmes les plus complexes du monde d’aujourd’hui, de la sauvegarde de l’environnement à la justice pour les pauvres ; des questions qui nécessitent un engagement courageux pour repenser les paradigmes économiques de notre temps.

Le professeur Luigino Bruni, directeur scientifique du Comité, déclare que « l’invitation du Pape François aux jeunes économistes est un événement qui marque une étape historique, car il associe deux grandes thématiques que le Pape affectionne : sa priorité pour les jeunes et son souci pour une autre économie. Nous invitons, en son nom, certains des économistes et entrepreneurs les plus sensibles à l’esprit de l’ Oikonomia de François (François d’Assise et le Pape François), afin de donner aux jeunes le meilleur des réflexions et pratiques économiques actuelles dans le monde. Le mot Oikonomia regroupe de nombreuses réalités : la racine grecque rappelle les règles de la vie domestique mais fait aussi référence au soin qu’on porte à la maison commune, à OIKOS. Et nous nous référons aussi à l’oikonomia comprise par les Pères de l’Église comme une catégorie théologique du salut universel. Assise revêt un rôle symbolique majeur, parce que cette ville est porteuse d’un message : celui d’une économie différente. Les différents lieux de cette ville accueilleront le programme de l’événement construit autour des trois piliers de l’Oikonomia de François : les jeunes, l’environnement, les pauvres ».

Nombreux sont les thèmes qui trouveront leur place au cours des deux journées d’Assise : les droits des générations futures, l’acceptation de la vie, l’équité sociale, la dignité des travailleurs et la protection de la Planète. Du 26 au 28 mars 2020, L’Économie de François se déclinera en ateliers, manifestations artistiques, séminaires et sessions plénières avec les plus grands économistes et experts en développement durable et en sciences humaines, qui réfléchiront et travailleront avec les jeunes.

Les demandes de participation à cet événement débuteront en juin 2019. La lettre complète du Pape François et toutes les informations sont disponibles sur le site www.francescoeconomy.org

Stefania Tanesini

1 Comment

  • This invitation of Pope Francis to young Economists brings hope to a society in which current economic models have failed to decrease poverty; instead they have increased the gap between rich and poor and continue to contribute to the destruction of the environment. This encounter will open the possibility to work at building a society that is more in tune with the Creator.

    • Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *