Donner sa vie pour sa ville

Rocca di Papa 1

27/06/2019

Le Centre International des Focolari et tout le Mouvement sont réunis autour de la famille du Maire Emanuele Crestini et des habitants de Rocca di Papa (Rome, Italie).

« Maire, ami, héros ». C’est ainsi que la page Web de la commune de Rocca di Papa (Rome, Italie), évoque le souvenir de son maire, Emmanuele Crestini, qui a été tué dans l’incendie causé par une explosion du gazoduc, lors de travaux de maintenance, le 10 juin dernier.

Beaucoup pourraient se demander pourquoi communiquer cette nouvelle sur cette page Web. La raison en est simple : Rocca di Papa abrite le centre international des Focolari et les relations avec le maire Crestini étaient très fréquentes et tout aussi amicales, ainsi qu’avec les autres administrateurs locaux des Castelli Romani.
Le conseiller municipal Vincenzo Eleuteri a également perdu la vie avec lui. Ils ont été les derniers à quitter le bâtiment en feu pour s’assurer que personne n’était coincé à l’intérieur. Le geste de Crestini témoigne d’un courage et d’une gratuité exceptionnels envers les personnes qui travaillaient avec lui ce jour-là, c’est un élu qui a défendu avec un dévouement extrême, au prix de sa vie, les habitants de sa ville.

CM 019380 20190416 sindaco Rocca di papa

A droite de Maria Voce, le maire Emanuele Crestini

Emmaüs, Maria Voce, Présidente du Mouvement des Focolari, a exprimé sa plus profonde sympathie à l’occasion du décès prématuré du maire, au nom du Mouvement dans tous les pays du monde. Dans le message adressé à la maire-adjointe de Rocca di Papa, Veronica Cimino, la Présidente rappelle la figure d’Emanuele Crestini : « Un exemple lumineux pour tous en raison de la générosité dont il a fait preuve lors de ces derniers moments dramatiques en témoignant de sa grandeur d’âme et des valeurs fondamentales qui ont animé son engagement et son action politique ». Le Président de la République italienne, Sergio Mattarella, a également exprimé ses condoléances.

Rocca di Papa, où se trouve le Centre International du Mouvement des Focolari, entretient une relation particulière avec le Mouvement depuis ses débuts : c’est en effet la première ville à avoir accordé la citoyenneté d’honneur à Chiara Lubich. Au fil du temps, il y a toujours eu des preuves d’amitié partagée et de collaboration avec les institutions locales. Parmi les plus récentes, la participation du maire Crestini, le 16 avril 2019, au Centre international, avec d’autres maires du secteur, pour accueillir une délégation du venue de la ville de Trente en vue du prochain centenaire de la naissance de Chiara Lubich.

À cette occasion, le site web de la Municipalité avait rédigé un article avec quelques déclarations du maire et de la maire-adjointe : « Ce fut vraiment un honneur d’accepter l’invitation de la présidente Voce et un grand plaisir d’accueillir dans notre pays la délégation du Trentin. – Nous avons eu l’occasion de nous rencontrer, d’échanger des expériences et des souvenirs liés à Chiara Lubich, certains particulièrement touchants et révélateurs de l’esprit de cette grande protagoniste de notre histoire contemporaine, le tout dans une atmosphère détendue et constructive, visant à rendre les célébrations du Centenaire le plus possible attrayantes. « Impliquer » est l’un des mots clés de l’enseignement de Chiara, qui nous a montré à quel point l’unité d’intention, l’unité des communautés et de l’humanité est la meilleure voie. Cette noble pensée peut et doit être déclinée localement à l’échelle de notre ville grâce à l’écoute mutuelle et à la volonté de se rencontrer, de soutenir ceux qui en ont besoin, sans discrimination sociale aucune. »

Patrizia Mazzola

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *