L’engagement des Focolari pour un monde libéré de toute forme de racisme

Foto: Josh Hild (Pexels)


Après les événements de Minneapolis et les manifestations dans le monde, nous nous sentons impuissants et indignés mais nous continuons à croire et à travailler dans un esprit d’ouverture et de participation pour répondre aux attentes les plus profondes de notre époque.

Foto: Josh Hild (Pexels)

« Alors que nous avons encore sous les yeux les événements récents qui mettent une fois de plus en évidence la réalité haineuse de l’injustice raciale et de la violence, nous avons le cœur brisé.

Nous nous sentons impuissants et indignés. Pourtant, nous continuons à espérer ».

Ce sont là quelques-unes des premières expressions de la déclaration de la communauté des Focolari aux USA qui a exprimé son engagement en faveur d’une justice raciale à la suite des événements de Minneapolis et des protestations auxquelles nous assistons dans le monde entier. Cet engagement est partagé à l’échelle mondiale et nous le réaffirmons ici au nom de tous les membres du mouvement des Focolari dans le monde.

Avec le Pape François et avec de nombreux dirigeants religieux et civils, nous affirmons également que « nous ne pouvons tolérer ou fermer les yeux sur aucune forme de racisme ou d’exclusion » et nous nous engageons à « soutenir les actions positives et justes les plus difficiles au lieu des torts faciles de l’indifférence », comme le prétendent les évêques américains. « Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ces atrocités tout en professant le respect de chaque vie humaine. Nous servons un Dieu d’amour, de miséricorde et de justice ».

Dans un moment comme celui-ci, « le rêve de notre fondatrice, Chiara Lubich, de voir des pas réalisés dans la réalisation de la prière de Jésus au Père, « que tous soient un » (Jn 17, 21) semble lointain, presque hors de portée[1] ». Nous nous demandons ce que nous pouvons faire à la fois personnellement et au niveau communautaire. Quel changement devons-nous opérer en chacun de nous ? Comment pouvons-nous faire entendre notre voix dans le débat public pour soutenir ceux qui souffrent du racisme et au-delà ?

« Notre objectif est de promouvoir un profond esprit d’ouverture et une participation dynamique dans nos communautés culturellement diverses et intergénérationnelles. Nous nous inspirons des paroles de Chiara Lubich : « Soyez une famille » [2] ».

Nous croyons et nous continuons l’engagement à donner vie à des communautés locales authentiquement fondées sur la loi évangélique de la fraternité ; un principe et une action qui nous unissent aussi aux frères et aux sœurs de toutes les religions et à ceux qui ne se reconnaissent pas dans un credo précis. Nous voulons consacrer nos efforts en particulier aux plus jeunes qui peuvent ressentir une peur et une appréhension particulières pour leur avenir.

Face à des clivages aussi profonds et enracinés, les projets et les initiatives que nous menons peuvent sembler petits ou inefficaces et il reste encore beaucoup à faire. Des projets tels que l’Économie de communion , le Mouvement politique pour l’unité (Mppu) et le Projet Monde Uni, la stratégie globale proposée par les jeunes du Mouvement des Focolari pour faire face aux défis mondiaux sur le terrain, peuvent sembler des gouttes d’eau dans la mer, mais nous sommes convaincus qu’ils contiennent des idées puissantes capables d’aider à répondre aux besoins les plus profonds de notre temps, étant épaulés par de nombreuses personnes, organisations et communautés qui constituent ce réseau invisible capable de sauver l’humanité.

Stefania Tanesini

[1] Statement of U.S. Focolare Movement: our commitment to racial justice – https://www.focolare.org/usa/files/2020/06/Focolare-Statement-on-Racial-Justice.pdf

[2] Ibid.

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *