Brésil – mobilisation jusque dans les banlieues oubliées

Foto: Associação de Atendimento a Criança e ao Adolescente e Associação de Apoio à Família, ao Grupo e à Comunidade do Distrito Federal


Les organisations sociales des Focolari sont au service de plus de 3 500 familles et créent des réseaux de solidarité pendant la pandémie.

Répandues dans tout le pays, les vingt-et-une organisations sociales inspirées par le charisme du mouvement des Focolari donnent un important témoignage de solidarité et de fraternité en cette période de pandémie.

Foto: Obra Lumen

La relation établie au fil des ans avec les familles en situation de précarité sociale a permis à ces organisations de prendre conscience des nombreux défis auxquels elles sont confrontées en ces temps difficiles. Et la liste est longue.

Ces communautés dénoncent la peur d’être exposées au virus, l’état de leurs habitations, souvent petites et insalubres, où le confinement social est presque impossible, la difficulté de recevoir l’aide du Gouvernement, l’encombrement des hôpitaux et des transports publics, ainsi que les énormes taux de chômage: selon une étude publiée par le journal Nexo, dans les bidonvilles, il y a des personnes au chômage pendant la pandémie dans 7 familles sur 10.

Pour toutes ces raisons, comme nous le savons, la pandémie n’est pas démocratique.

« Malgré toutes ces difficultés, nous avons le désir de continuer plus que jamais à « donner notre vie » pour notre peuple. C’est pourquoi les organisations sociales continuent à être au service de leurs communautés d’une nouvelle manière. Il n’y a pas d’activités en mode présentiel, mais un travail incessant  se poursuit, » souligne Virginia Tesini, responsable nationale du mouvement des Focolari pour les œuvres sociales.

Foto: Instituto Mundo Unido

Toutes les organisations ont mené des actions de solidarité pendant cette période. Et nous voudrions partager avec vous quelques chiffres de ce réseau de générosité, grâce à la contribution de nombreux membres et amis du mouvement des Focolari et de ces organisations : 3500 aides régulières ; 130 tonnes de denrées non périssables distribuées ; 3 tonnes d’aliments naturels ;

30 tonnes de matériel d’hygiène et d’assainissement; 30 000 déjeuners ; 10 000 masques en tissu.

La créativité est grande et même les paniers de nourriture, qui accompagnent  les traditionnelles festivités de juin, ont été distribués, renforçant ainsi notre culture.

« Par ailleurs, plusieurs de nos organisations se sont mises en réseau pour des collectes, des gymkanas solidaires, des œuvres artistiques  données par des artistes, en vente sur les réseaux sociaux pour recueils de fonds à l’organisation, un service en ligne animé par une équipe de professionnels pour les personnes souffrant de dépression et d’anxiété, des cours, des actions  pour la prévention du coronavirus et même la création d’emplois et de revenus grâce à la réalisation de masques… pour ne citer que quelques initiatives », a complété  VirginiaTesini.

Face à des réalités aussi difficiles et à des réponses aussi immédiates et humaines, nous ne pouvons qu’être d’accord avec le pape François dans sa lettre aux mouvements populaires, dont nous citons un extrait ci-dessous :

« Si la lutte contre COVID-19 est une guerre, vous êtes une véritable armée invisible qui se bat dans les tranchées les plus dangereuses. Une armée qui n’a d’autre arme que la solidarité, l’espoir et un sens de la communauté qui  trouve un écho en ces temps où personne ne se sauve tout seul. Vous êtes pour moi, comme je vous l’ai dit lors de nos rencontres, de véritables poètes sociaux, qui, à partir des banlieues oubliées, trouvent  des solutions dignes  aux problèmes les plus urgents des exclus. »

__________

Si vous souhaitez contribuer, même à distance, à une action de solidarité des œuvres sociales du mouvement des Focolari au Brésil, consultez la liste ci-dessous.

Région Sud
Porto Alegre (RS) – AFASO-RS – Associação de Famílias em Solidariedade do Rio Grande do Sul.
Florianópolis (SC) – IVG – Institut Vilson Groh
Curitiba (PR) – Anpecom (com atuação nacional) -> campagne extraordinaire Covid-19

Région Sud-Est
Vargem Grande Paulista (SP) – Mariápolis Ginetta – SMF – Sociedade Movimento dos Focolari
Itapetininga (SP) – ANSPAZ – Associação Nossa Senhora Rainha da Paz (avec prestations au niveau national)
Guaratinguetá (SP) – Fazenda da Esperança – Campanha emergencial para abrigar moradores de rua (organisation active au niveau international)
São José do Rio Pardo (SP) – MAPEAR – Association Mobilizando Amigos pelo Amor
Rio Grande da Serra (SP) – PROFAVI – Promoção a Favor da Vida
São Paulo (SP) – AFAGO-SP – Associação de apoio à familia, ao grupo y a comunidade – São Paulo
Rio de Janeiro (RJ) – Grupo Pensar
Rio de Janeiro (RJ) – CMSMA – Casa do menor São Miguel Arcanjo (organisation active au niveau international)
Juiz de Fora (MG) – Casa Bethanea

Région du Midwest
Brasília (DF) – AFAGO-DF – Associação de apoio à família, ao grupo e à comunidade do Distrito Federal

Région Nord-Est
Maceió (AL) – IMU – Instituto Mundo Unido
Recife (PE) – Escola Santa Maria
Recife (PE) – AACA – Associação de apoio à criança y ao adolescente
Recife (PE) – Comunidade Católica Lumen
Teresina (PI) – NAV – Núcleo de Ação Voluntária
Itapecuru-Mirim (MA) – SERCOM – Serviço Comunitário – Projeto Magnificat

Region Nord
Belém (PA) – Mariapolis Glória – NAC – Núcleo de Ação Comunitária
Manaus (AM) – ACACF – Associação Comunitária de Apoio à Criança e à Família – Projet Roger Cunha Rodrigues

 

Source: http://www.focolares.org.br

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *