« Il ne nous déçoit jamais »


En Italie et dans de nombreuses régions du monde, le téléfilm « Chiara Lubich, l’amour triomphe de tout » a été largement suivi. Beaucoup de personnes ont été touchées par la cohérence et la fidélité avec lesquelles Chiara a suivi son propre chemin. Nous reportons ici un texte dans lequel elle révèle le cœur à partir duquel tout a commencé.

[La lettre aux Hébreux] nous dit : « Courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, les regards fixés sur Jésus » (He 12, 1‑2).

Bien souvent la vie apparaît comme une course d’obstacles, faite d’épreuves et de souffrances les plus variées. Voilà pourquoi nous devons fixer notre regard sur Jésus, ou plutôt sur Jésus abandonné. Je voudrais aujourd’hui m’adresser spécialement à ceux – et j’en connais plus d’un – qui traversent en ce moment des épreuves spirituelles ou physiques, pour leur dire : « Tournez-vous vers Jésus abandonné et vous trouverez la réponse. »

Jésus abandonné en effet est celui qui nous montre comment dépasser les épreuves.

Un des aspects les plus douloureux peut-être de Jésus abandonné est d’en venir à se sentir délaissé par Dieu, après avoir imprégné toute sa vie spirituelle de la foi en son amour. Là encore, dans cette situation, nous devons regarder Jésus abandonné. Jésus n’avait-il pas dit que tous l’abandonneraient mais que son Père serait toujours avec lui ?

Pourtant, dans l’abandon, c’est le contraire qui se vérifie. Le Père semble bel et bien ne plus être là. C’est terrible et tragique. Et Lui, que fait-il ?Il pousse un grand cri, puis s’en remet de nouveau au Père.

C’est ainsi que nous devons agir nous aussi dans ces moments-là, qui, je crois, valent beaucoup aux yeux de Dieu. Par son abandon, Jésus a accompli la Rédemption. Par le nôtre, uni au sien, nous contribuerons à notre purification et nous pourrons peut-être aider de nombreuses personnes.

Jésus abandonné est vraiment la solution de toutes les difficultés. Il ne sera pas source de déception, nous trouverons plutôt en lui l’explication de toutes nos épreuves. Alors, gardons avec courage, le regard fixé sur lui, et nous dépasserons tous les obstacles, dans la course de la vie.

Chiara Lubich

 (d’une liaison téléphonique, Mollens (CH), 14 août 1986)

Extrait de « Sur les pas du Ressuscité », Ed. Nouvelle Cité 1992, p. 87.

2 Comments

  • È proprio così: amare G.A. è la nostra àncora e salvezza. E poi amandoLo così alleviano un po’ il suo dolore e lo aiutiamo a salvare il mondo intero. Che dono ci ha fatto Chiara!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *