Comme les vagues qui dansent dans l’océan


Le professeur Sureshchandra Upadhyaya, enseignant et érudit indien possédant une connaissance approfondie de la culture hindoue, est récemment décédé. Il avait rencontré Chiara Lubich en 2001.

Une barbe blanche descendant jusqu’à la ceinture ornait son visage. C’était un homme de petite taille dont les pensées émanaient de manière claire et essentielle. Le professeur Sureshchandra Upadhyaya était une personne de grande culture et de profonde spiritualité. Il connaissait très bien le sanskrit et la culture hindoue qu’il a contribué à approfondir et à diffuser par ses activités d’enseignement. Sa rencontre avec Chiara Lubich et son charisme en 2001 a marqué le début d’une profonde amitié spirituelle et intellectuelle qui a également impliqué d’autres universitaires indiens.

Le professeur Upadhyaya était un membre éminent du « Bharatiya Vidya Bhavan » à Mumbai, l’Institut de Culture Indienne, qui est présent dans toute l’Inde. Il a rejoint l’Institut en 1960, à l’âge de 28 ans, en tant que professeur de sanskrit. Il a été promu directeur académique en 1972 et a poursuivi sa carrière avec beaucoup de passion, guidant de nombreux étudiants dans leurs études de doctorat.

Il a également reçu de nombreux prix, dont le « Eminent Vedic Scholar » (prix de l’Éminent Érudit Védique) de l’université de Mumbai (Inde), le « Certificate of Honour » (certificat d’honneur) du président de l’Inde, le « Eminent Sanskrit Scholar » (prix de l’Éminent Érudit Sanskrit) du gouvernement indien et le « Best Teacher Award » (prix du Meilleur Enseignant) du gouvernement de l’État indien du Maharashtra.

Le 5 janvier 2001, à Coimbatore (Inde), dans la salle du Nani Kalai Arangam College, a eu lieu la cérémonie de remise du prestigieux « Defender of Peace Award » (Prix du défenseur de la paix) à Chiara Lubich. 500 personnes étaient présentes, principalement des hindous, un public qualifié, dont le professeur Upadhyaya.  « Tant qu’il y aura des personnes comme elle, Dieu est avec nous », a-t-il dit après l’avoir écoutée ; « un jour, la terre deviendra le ciel. Toutes les croyances recherchent la vérité, et la vérité n’est rien d’autre que l’amour et la paix, comme nous le dit Chiara ».

Il a poursuivi en expliquant : « Chiara Lubich me révèle de manière tangible que l’on peut faire l’expérience de Dieu à travers un amour profond et inconditionnel.  Dès que tu aimes Dieu, tu t’aimes toi et les autres comme Dieu aime toute la création. Lorsque tu répands ton amour, ton expérience de Dieu s’approfondit en toi et déborde hors de toi. Aimer devient alors ta nature même, comme les fleurs qui émanent leur parfum autour d’elles. Porté par l’amour et la compassion, tu coules sans effort, oublieux de toi-même, comme les vagues dansant dans l’océan divin. Inspirons-nous du message de Chiara pour vivre en chacun et en tout le monde, pour faire l’expérience de la présence de Dieu en nous et en dehors de nous, et pour nous sentir heureux au-delà de toute mesure ».

Le 12 août 2021, le professeur Upadhyaya a atteint pour toujours la félicité « Ananda » (l’état pur de la joie et du bonheur), dont il parlait souvent.

A.M.A

Voici le souvenir du Prof. Upadhyaya écrit par Roberto Catalano, professeur de théologie et de praxis du dialogue interreligieux à l’Institut universitaire Sophia de Loppiano (Italie)

http://whydontwedialogue.blogspot.com/2021/08/uppadhyaya-ji.html

 

1 Comment

  • A truly beautiful soul with the gift to recognise universal beauty & spirituality that unites humanity. Blessed to have encountered him through the Focolare Movement. May he enjoy his eternal reward.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *