JMJ : appelés par leur nom


La prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse se prépare (JMJ). Organisée par l’Église catholique, elle se déroulera cette année au niveau diocésain. Ce sera une étape du cheminement de préparation vers 2023 lorsque les jeunes se réuniront, pour un événement international, autour du Pape à Lisbonne (Portugal).

C’est vrai. Les jeunes sont parmi ceux qui ont le plus souffert pendant cette période de pandémie. Ils ont vu, d’un instant à l’autre, se fermer les portes de leur désir de relation avec les autres.  Ils n’ont plus pu aller à l’école, à l’université, au travail. Ils ont été coupés de la vie sociale, des rapports avec les amis.
Mais il est également vrai que les jeunes ont été les premiers à mettre la solidarité en marche, à lutter pour la vie, à insuffler l’espoir, à être des bâtisseurs de paix, à prendre soin de l’environnement.
Le Pape François les a écoutés, il a entendu d’eux-mêmes ce qu’ils ont vécu et vivent en ce moment et a rendu public il y a quelques jours, son message pour les JMJ 2021 avec un slogan qui t’invite à l’action : « Lève-toi ! Je fais de toi un témoin de ce que tu as vu ».

« Quand un jeune tombe, dans un certain sens l’humanité tombe. Mais il est également vrai que lorsqu’un jeune se relève, c’est comme si le monde entier se relevait », dit-il. Il leur présente l’histoire du jeune Saint Paul qui, alors qu’il est en route pour Damas afin d’arrêter quelques chrétiens, Jésus, au milieu d’une lumière « plus brillante que le soleil », l’appelle par son nom : « Saul ! ».

C’est presque comme si le Pape François voulait aujourd’hui appeler chaque jeune par son nom. Et il retrace avec eux le chemin du témoignage du Christ que Paul a fait. Il dit ainsi à chacun : « Lève-toi et témoigne de ton expérience, de l’amour et du respect qu’il est possible d’instaurer dans les relations humaines. Lève-toi et défends la justice sociale, la vérité, les droits de l’homme. Sois témoin du nouveau regard qui te fait voir la création avec des yeux émerveillés, te fait reconnaître la terre comme notre maison commune et te donne le courage de défendre l’écologie intégrale. Sois le témoin du fait qu’il est toujours possible de recommencer et du fait que le Christ vit ».

« Je vois ce message comme un grand défi pour nous, les jeunes », me confie Maria Piedale, 27 ans,  une jeune du Brésil. « Je pense que c’est une réponse et une confirmation que nous devons vraiment être responsables en devenant protagonistes d’un monde uni, d’un monde plus fraternel ».

Klara fait partie du groupe de jeunes qui pour une période, travaillent au Centre international des Jeunes pour un Monde Uni des Focolari. Avec tous les jeunes et les juniors des Focolari du monde entier, ils travaillent sur différents fronts pour le soin de la maison commune, en faisant ainsi écho à Laudato Si’. «  Dare to care – Oser prendre soin » – est le nom du programme qui les considère comme les principaux promoteurs. « Nous devons être des protagonistes », dit Klara, « non seulement avec des paroles mais avec nos actions. Nous changerons le monde si nous faisons ce premier pas. Il est très important de se mettre en réseau avec ceux qui font déjà quelque chose ».

La date de la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse a été fixée pour août 2023, l’événement international se tiendra à Lisbonne au Portugal. En attendant, cette année en novembre, à l’occasion de la fête du Christ Roi, les JMJ seront célébrées dans tous les diocèses du monde. Ce sera une étape vers 2023 ouverte aux surprises de Dieu, « qui veut faire briller sa lumière sur notre cheminement ».

                                                                                                                                 Carlos Mana

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *