La vie chrétienne vécue est une lumière aujourd’hui aussi pour porter les personnes à Dieu. Les croyants, individuellement et en tant que communauté, ont une fonction à remplir, que Chiara Lubich explique dans ce passage : révéler, par leur vie, la présence de Dieu, qui se manifeste là où deux ou trois sont unis en son nom, présence promise à l’Église jusqu’à la fin des temps.

Le chrétien ne peut pas fuir le monde, se cacher ni considérer la religion comme une affaire privée.

Il vit dans le monde parce qu’il a une responsabilité, une mission devant tous les hommes : être la lumière qui éclaire.

Toi aussi tu as ce devoir, et si tu ne l’accomplis pas, ton inutilité est comme celle du sel qui a perdu sa saveur ou comme celle de la lumière qui est devenue ombre. […]

La lumière se manifeste dans les « œuvres bonnes ». Elle brille à travers les œuvres bonnes accomplies par les chrétiens.

Tu me diras : mais il n’y a pas que les chrétiens qui font des œuvres bonnes. D’autres collaborent au progrès, construisent des maisons, promeuvent la justice…

Tu as raison. Certes le chrétien fait et doit faire tout cela, mais ce n’est pas sa seule fonction spécifique. Le chrétien doit faire des œuvres bonnes avec un esprit nouveau, un esprit qui opère ceci : ce n’est plus le chrétien qui vit en lui-même mais le Christ qui vit en lui. […] Si le chrétien agit ainsi, il est ‘’transparent’’, la louange qui lui sera donnée pour ses actions ne l’atteindra pas, mais parviendra au Christ en lui. Dieu à travers lui sera présent dans le monde. Le devoir du chrétien est donc de faire resplendir cette lumière qui l’habite, d’être le ‘’signe’’ de cette présence de Dieu parmi les hommes. […]

Si l’œuvre bonne d’une personne croyante a cette caractéristique, la communauté chrétienne qui se trouve au milieu du monde doit, elle aussi, avoir la même fonction spécifique : révéler par sa vie la présence de Dieu qui se manifeste là où deux ou trois sont unis en son nom. Et cette présence est promise à l’Eglise jusqu’à la fin des temps.

Chiara Lubich

Chiara Lubich, in Parole di Vita, préparé par Fabio Ciardi, Opere di Chiara Lubich, Città Nuova, 2017, p. 145

2 Comments

  • Vivere così in questi tempi è difficile ma non impossibile, dove anche un semplice positivo diventa un untore e spingere gli altri ad augurare una pronta guarigione al proprio compagno di classe diventa una concquista

  • Vedere Gesu »in ogni persona e’ straordinario ,non sempre ci riesco.Chiedo alla cara Mamma Celeste di aiutarmi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.