© European Union 2021 - Source : EP (Daina Le Lardoc)


Les condoléances et les mots de Margaret Karram et du Mouvement des Focolari à l’occasion du décès du Président du Parlement européen.

« « La nuit, nous devons ouvrir le siège du Parlement européen aux sans-abri car il est douloureux de voir tant de personnes cherchant à se mettre à l’abri du froid intense dans les renfoncements de notre bâtiment à Bruxelles. Les pauvres ne peuvent pas attendre. » Ces mots du Président Sassoli en 2019 me donnent la mesure de sa stature humaine et civile, et de son idée de l’Europe. Aujourd’hui, en même temps que l’émotion pour cette grande perte, c’est avec une profonde gratitude que nous voulons accueillir ces valeurs que nous sentons nôtres et nous engager toujours plus à les réaliser ».

Margaret Karram, Présidente du Mouvement des Focolari, s’est exprimée ainsi ce matin en apprenant le décès du Président du Parlement européen. « Sa vie – a-t-elle ajouté – d’une grande profondeur humaine et politique, se présente aujourd’hui à nous comme le signe et le témoignage autorisé de quelqu’un qui a vécu la politique comme un service et a travaillé à une vision de l’Europe comprise comme un continent de peuples frères. »

David Sassoli et les jeunes
En mai 2021, lors d’un échange avec les Jeunes pour un Monde Uni du Mouvement des Focolari, le Président Sassoli disait à propos de #daretocare, (Oser prendre soin) un projet international auquel les jeunes l’avaient invité comme témoin d’une politique qui prend en charge le soin du monde, en commençant par ses blessures : « Cette image de « prendre soin  » est très belle, parce que la politique a cet horizon, elle ne peut pas en avoir d’autres ; prendre soin des personnes, de sa propre communauté, de ses villes. Je pense que c’est une expression qui représente vraiment le désir de miser sur l’avenir. »

« Je suis un des jeunes Européens qui ont eu le privilège de dialoguer avec le Président Sassoli », se souvient Conleth Burns, chercheur irlandais et l’un des organisateurs de l’événement. Deux choses nous ont frappés dans ce qu’il nous a dit : sa conviction qu’une politique profondément enracinée dans le souci des personnes et des communautés est la meilleure politique, capable de transformer la société. Et ensuite, sa volonté de rapprocher la politique et les institutions elles-mêmes des citoyens pour renforcer notre démocratie européenne. La vision du Président Sassoli et son témoignage au service du bien commun, en tant que journaliste et homme politique, continueront à nous inspirer tous. »

Clara Verhegge, une jeune belge qui s’est entretenue également avec le Président, raconte : « Son engagement sur le front de l’accueil européen des migrants – malgré son sentiment d’impuissance – a touché mon cœur et celui de nombreux autres jeunes. Lorsque nous avons parlé avec lui, j’ai compris que je n’étais pas seule. Au contraire, j’ai eu encore plus la conviction qu’un jour l’Europe parlera d’une seule voix aussi en ce qui concerne les réfugiés. »

Interrogé par Mátyás Németh, jeune Hongrois qui lui demandait si, pour les peuples d’Europe, la question du climat pouvait être une occasion de s’unir, le Président Sassoli avait répondu que le Covid avait fait prendre conscience à l’Europe que c’était là l’occasion de relancer une politique commune sur laquelle fonder le redressement de l’Europe après la pandémie, ajoutant : « Je pense que, dans les difficultés, nous aurons besoin de sociétés ouvertes qui coopèrent et nous devons être fiers des jeunes qui demandent des comptes au monde de la politique. »

Stefania Tanesini

3 Comments

  • La sua morte ci ha offerto l’opportunità di conoscere un uomo dal profondo spessore umano e cristiano. Mi è sembrata la « Luce sul moggio », il seme caduto in terra che certamente porterà frutto….per l’Europa e per l’Italia.

  • David Sassoli, uomo di grande levatura morale e politica. Grazie per l’impegno e l’esempio che ci hai hai lasciato, caro Presidente. Dal cielo dove ora abiti continua a pregare per questa Europa, un po’ più povera senza di te.

  • Grazie Presidente Sassoli per il tuo esempio. Come ha detto la Presidente della Commission, eri un Buon uomo, un uomo di fede e di forti convinzioni. Aiutaci dal cielo a far crescere fra noi giovani che come te non hanno paura della politica e sanno mettere l’uomo al Centro di tutte le decizioni che vanno presi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.