La Parole de Vie du mois de mai 2022 nous propose de mettre en œuvre le Commandement nouveau de Jésus : l’amour réciproque. Regarder au-delà des différences – si accentuées ces temps-ci – afin de créer donner vie à de véritables communautés qui révèlent la grande nouveauté de l’Évangile

Comme tu le sais peut-être, Jésus est présent dans les sacrements : dans l’Eucharistie par exemple, Jésus est là.

Mais il est aussi présent là où se vit l’amour réciproque. Il dit en effet : « Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom – ce que l’amour mutuel rend possible -, je suis au milieu d’eux[1]. »

Par conséquent lorsque la vie profonde d’une communauté est fondée sur l’amour réciproque, Jésus peut rester présent efficacement. Il peut continuer, à travers la communauté, à se révéler au monde et à exercer son influence sur lui.

C’est formidable et donne aussitôt le désir de vivre cet amour avec nos proches, les chrétiens.

Jean, […] voit dans l’amour réciproque le commandement par excellence de l’Église dont la vocation est précisément d’être communion, d’être unité.

[…]

Si tu veux trouver la vraie marque d’authenticité des disciples du Christ, si tu veux connaître leur signe distinctif, c’est dans l’amour réciproque vécu qu’il faut les découvrir. C’est par cette caractéristique que l’on reconnaît les chrétiens. Si elle manque, le monde ne découvrira pas la présence de Jésus dans l’Église.

[…]

L’amour mutuel engendre l’unité. Mais que fait l’unité ? « Que tous soient un – dit encore Jésus – , afin que le monde croie[2] …» L’unité, en révélant la présence du Christ, entraîne le monde à sa suite. Le monde, confronté à l’unité, à l’amour mutuel, se met à croire en lui. […]

Chiara Lubich

(Chiara Lubich, in Parole di Vita, Città Nuova, 2017, p. 171.

[1]Mt 18,20.

[2] Jn 17, 21.

1 Comment

  • Vous avez tout dit . Il faut que tout le monde pense , croit que l’unique réponse à tout nos problèmes , tous , c’est l’amour entre nous ;
    aider , écouter , partager un bon repas , une belle promenade , visiter , soigner …
    C’est la solution , faut-il encore le faire !
    Bisous , Gilbert *** .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.