Dans sa première lettre, Jean déclare : « Celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, ne peut pas aimer Dieu qu’il ne voit pas » (1 Jn 4, 20). Dans ce passage, Chiara Lubich réfléchit sur comment l’amour pour chaque prochain, frère ou sœur, que nous rencontrons est un passage obligé pour aller vers Dieu, pour expérimenter l’union à Lui.

(…) Il y a un moyen typiquement nôtre pour être certains d’avancer sur une voie droite, qui porte de façon sûre au but, à Dieu.

Cette voie comporte un passage obligé qui est notre frère. Élançons-nous à nouveau pour aimer chaque frère que nous rencontrons pendant la journée.

Ravivons dans nos cœurs le désir le plus ardent et le plus louable que Dieu veut sûrement : le désir d’aimer chaque prochain, en nous faisant un avec Lui en tout, avec un amour désintéressé et sans limites.

(…) L’amour ravivera relations et personnes, et ne permettra pas aux désirs égoïstes de surgir, au contraire, il en sera le meilleur antidote.

(…) Nous pourrons préparer ainsi, comme un don pour Jésus, nos fruits riches et savoureux, et nos cœurs brûlés, consumés par l’amour.

Le mot d’ordre qui pourra nous rappeler cette résolution pourra être : à Dieu par le frère !

Chiara Lubich

(Chiara Lubich, Conversazioni, Città Nuova, 2019,À)

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.