À partir du dimanche 19 juin 2022, le nouveau site réalisé par le Centre Igino Giordani sera mis en ligne. Il est dédié à la figure de cet écrivain et homme politique, cofondateur du mouvement des Focolari. Un espace complètement renouvelé, explique Alberto Lo Presti, où l’on peut rencontrer « Foco » en allant au cœur de son témoignage de vie.

« Quelqu’un a dit que si l’Évangile disparaissait sur tous les points de la terre, le chrétien devrait être tel que ceux qui le voient vivre pourraient réécrire l’Évangile. Eh bien, Giordani était l’un de ces chrétiens ». Les mots de Chiara Lubich, pour décrire la figure extraordinaire d’Igino Giordani (à qui elle a donné elle-même le nom de Foco), nous permettent de saisir la beauté qui se cache derrière l’aventure devenue vie de celui qui est considéré comme le cofondateur du mouvement des Focolari.

Héros du siècle dernier, engagé sur différents fronts, du politique au social en passant par le culturel, Giordani marche aussi dans le présent. Pour garder cet héritage, le Centre Igino Giordani, fondé par Chiara Lubich et incardiné dans le Mouvement des Focolari, lancera le 19 juin 2022 son nouveau site web. Alberto Lo Presti, qui dirige le centre, nous en parle.

Prof. Lo Presti, comment est née l’idée de réaliser un nouveau site dédié à Igino Giordani et quelle en est la nouveauté ?
Nous vivons une époque difficile à bien des égards : la paix et la guerre, la justice et les inégalités, la migration et l’accueil, le travail et le chômage… et comme Igino Giordani a abordé ces questions avec sagesse et inspiration, nombreux sont ceux qui essaient de chercher dans ses discours, ses écrits, ses témoignages, une lumière qui puisse les guider dans leurs choix actuels. C’est pourquoi nous avons décidé de revaloriser le site web, en le rénovant complètement, en l’adaptant aux graphismes et à l’opérabilité la plus moderne. De cette manière, nous mettrons à la disposition du public intéressé les principaux matériaux illustrant sa pensée et sa vie.

De quelle manière la figure de Foco peut-elle faire son chemin dans le monde d’aujourd’hui et être une source d’inspiration pour les nouvelles générations ?
À l’âge vénérable de plus de 70 ans, Igino Giordani était considéré comme un « mythe » par de nombreux jeunes et adolescents qui se promenaient dans les jardins du Centre international du mouvement des Focolari à Rocca di Papa, en Italie, et le rencontraient assis sur un banc. Ils aimaient parler avec lui, parler de choses profondes, ou simplement raconter quelque chose de leurs expériences. Aujourd’hui, les jeunes ont encore besoin de mythes et de héros et ils les cherchent souvent dans les endroits les plus improbables (sport, cinéma, jeux vidéo, médias sociaux, influenceurs). Rencontrer Igino aujourd’hui, c’est connaître l’histoire d’un véritable héros, qui a fait la guerre, qui a véritablement choisi la paix, qui a réellement mis au défi les puissants de rester cohérents avec leurs idéaux. On croit généralement que la jeunesse est le temps des idéaux qui, avec la maturité, sont destinés à s’effondrer. Igino est resté jeune jusqu’à la fin car, comme il aimait à le dire, « on ne vieillit jamais dans l’esprit ». S’appuyer sur son expérience, c’est écouter son enseignement : vivre pour l’idéal d’unité est la chose la plus passionnante qui lui soit arrivée.

Et en plus de l’amélioration de la convivialité du site et de son nouveau graphisme, il y a aussi la création d’une page Instagram déjà en ligne, le premier canal officiel entièrement dédié à Igino Giordani (Igino_giordani_official), pour entrer en contact avec lui, un citoyen du monde et un véritable influenceur de notre temps.

Maria Grazia Berretta

8 Comments

  • Es bueno, seguir las virtudes de alguien que a la par de Chiara , vivieron a Jesús en medio. Gracias por está excelente idea.

  • Tutti hanno bisogno di abbeverarsi alle sorgenti del pensiero di Igino Giordani per ritrovare la passione di far politica, impegno impregnato di preghiera e di pensiero attinto dal Vangelo.

  • L’ho conosciuto nei nostri incontri di religiosi a Rocca di Papa. Ammirava la nostra vita carismatica. Adesso che ho ottant’anni come lui allora, vorrei non invecchiare mai, con te Foco, con Chiara, con Chiaretto e tutti i primi dell’Opera di Maria. Grazie e auguri per il nuovo sito

  • Anch’io, poco più che ragazzo, l’ho conosciuto nel giardino del Centro Mariapoli. Foco stava volentieri in mezzo ai ragazzi e si intratteneva volentieri con loro durante le sue passeggiate. Come per Chiara, ho cominciato ad apprezzarlo molto più avanti negli anni e adesso lo sento una guida sicura in un mondo che sembra aver perso la bussola.

  • È bellissimo. Ci voleva per far conoscere Igino Giordani, personaggio poliedrico di grandissimo valore.
    Grazie a chi ci ha lavorato per realizzare questo sito che, sicuramente ci apre nuovi orizzonti.

  • È stato per me un modello a cui ispirarmi per la forza del suo pensiero, la profondità della sua vita spirituale, l’umiltà nella relazione con tutti, la fedeltà al carisma dell’Unità.

  • Excelente y seguro que el testimonio de vida de Gino será un DON para cada uno de nosotros . UNO

  • Che dono grande Foco nella mia vita da gen conosciuto proprio nel giardino di Rocca di Papa, e ora da volontaria ormai vicino ai 70 anni , lo prego e lo sento vicino e le sue parole sono di Luce per l’intera famiglia umana. Grazie Foco!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.