La 10e Rencontre Mondiale des Familles s’est achevée : « Soyez la semence d’un monde plus fraternel » est le mandat que le Pape François a laissé à toutes les familles présentes.

« L’Église est avec vous, l’Église est même en vous ! (…) Que le Seigneur vous aide chaque jour à rester dans l’unité, dans la paix, dans la joie et aussi dans la persévérance dans les moments difficiles (…) ».

C’est avec ce souhait que le pape François a salué tous les participants à la dixième Rencontre Mondiale des Familles, lors de la messe de clôture du 25 juin 2022 sur la place Saint-Pierre, présidée par le cardinal Kevin Joseph Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie.

La célébration a été précédée de journées intenses qui, abordant divers thèmes, ont mis en lumière le témoignage de nombreuses familles du monde entier ; des journées que beaucoup ont vécues dans leur diocèse créant, comme l’a dit le Pape, « une sorte d’immense constellation ».

« Ce furent des moments pleins de beauté qui nous ont profondément touchés et nous avons vraiment pu faire l’expérience de l’amour de Dieu pour nous et pour chaque famille dans le monde », a déclaré Keula, membre du groupe Familles Nouvelles (FN), une émanation du mouvement des Focolari, qui est arrivée à Rome avec son mari, Rogerio, en provenance du Brésil.

Le pardon, l’ouverture à la vie, l’accompagnement des enfants, le rôle des personnes âgées et l’espérance dans la providence, sont quelques-uns des thèmes abordés lors de cette 10e Rencontre Mondiale des Familles qui, au terme de l’Année de la Famille Amoris laetitia, était centrée sur l’écoute et la confrontation entre les agents de la pastorale familiale et conjugale, dans le but de développer le thème choisi par le Pape pour cette année : L’amour familial : vocation et chemin de sainteté. Parmi les étapes de ce parcours, le débat sur la coresponsabilité des époux et des prêtres dans la pastorale des Églises particulières, les difficultés concrètes des familles dans les sociétés actuelles, la préparation des couples à la vie conjugale, la formation des formateurs à une pastorale familiale pleine de défis.

« Au cours de ces journées, nous avons réalisé à quel point la famille peut aujourd’hui être une force pour le monde entier », ont raconté Suse et Angelo, de la Corée. Une force qui doit être défendue et accompagnée et qui peut trouver dans l’Église non seulement une demeure accueillante mais aussi son expression.

Dans la ligne des lectures proposées par la liturgie, le Pape a également évoqué, au cours de son homélie sur la place Saint-Pierre, l’importance de la liberté, « l’un des biens les plus appréciés et recherchés par l’homme moderne et contemporain », qui change de forme lorsqu’elle est vécue dans le contexte familial : « Vous tous, époux, en formant votre famille, avec la grâce du Christ, vous avez fait ce choix courageux : ne pas utiliser la liberté pour vous-mêmes, mais pour aimer les personnes que Dieu a placées à vos côtés. Au lieu de vivre comme des ‘îles’, vous vous êtes mis ‘au service les uns des autres’. C’est ainsi que l’on vit la liberté en famille ! Il n’y a pas de ‘planètes’ ou de ‘satellites’, chacun voyageant sur sa propre orbite. La famille est le premier lieu où l’on apprend à aimer ».

Et c’est précisément dans le service que la famille répond à sa vocation et avance sur le chemin de l’amour familial, un amour extraverti, « toujours ouvert », poursuit le Pape François, « extraverti, capable de ‘toucher’ les plus faibles (…) : fragiles dans le corps et fragiles dans l’âme. L’amour, en fait, même l’amour familial, est purifié et renforcé lorsqu’il est donné ».

Garder les pieds fermement posés sur terre, être conscients des défis de notre époque, mais toujours avoir les yeux fixés au ciel. C’est ce que contient le texte du mandat missionnaire aux familles lu par le Saint-Père à la fin de la célébration. Un véritable mandat : l’invitation à répondre à cet appel à la sainteté et à cheminer ensemble : « Soyez la semence d’un monde plus fraternel. Soyez des familles au grand cœur, soyez le visage accueillant de l’Église ».

Maria Grazia Berretta

1 Comment

  • Bellissimo incontro con tante famiglie del mondo..il Nostro Papà ci converte ogni giorno con i suoi consigli…non essere isole ma aprirsi ai problemi della società

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.