Pays-Bas : journée de réconciliation

Mgr Gerard De Korte et le docteur Arjan Plaisier

« Si nous continuons sur cette route, nous réussirons à regarder au-delà des murs encore existants entre nos Églises, et le jour viendra où nous verrons la pleine communion visible entre nous, chrétiens. » C’est le commentaire d’Arjan Plaisier, Secrétaire général du Synode de l’Église protestante aux Pays-Bas, durant la « Journée de réconciliation », à laquelle ont participé 4000 chrétiens de douze Églises et Communautés, parmi lesquels des évêques et fidèles de l’Église catholique.

Aux Pays-Bas, durant les cinq dernières années, différents responsables d’Églises s’étaient régulièrement rencontrés pour partager leur foi et prier pour une plus grande unité et collaboration. Ayant pour devise « Nous choisissons l’unité », cette initiative a fait tache d’huile dans le monde ecclésiastique, en impliquant toujours plus de responsables des Églises traditionnelles (Églises protestantes aux Pays-Bas, Église vieille catholique, Église catholique) et des Églises pentecôtistes et évangéliques.

Durant la dernière rencontre, en février 2012, était née l’idée d’organiser un événement au niveau national pour les chrétiens de toutes les Églises et Communautés. Environ 70 membres du Mouvement des Focolari – déjà engagés depuis longtemps grâce à une focolarine et un focolarino réformés – ont apporté leur soutien pour la réussite de la journée, qui s’est déroulée le 6 octobre dernier à La Haye.

Point culminant de l’événement, le moment du pardon réciproque pour les offenses subies et reçues : « pour l’arrogance avec laquelle nous avons regardé l’autre de haut en bas », « pour la facilité avec laquelle nous avons vécu la rupture avec l’Église catholique romaine », « pour avoir considéré l’autre Église comme une Église où l’Esprit était absent ». Tout s’est passé au pied d’une grande croix, amenée dans la salle par trois jeunes. Et au Christ, mort et ressuscité, a été confiée chaque chose, en demandant ensemble Son pardon.

Le témoignage d’un couple des Focolari – elle catholique, lui réformé – a aidé à entrevoir le chemin possible pour continuer à aimer l’Église de l’autre comme sa propre Église.

Un moment émouvant a été le lavement des pieds par trois responsables de différentes Églises. Un geste fort pour exprimer leur décision d’être ensemble au service des nouvelles générations : signe d’un œcuménisme renouvelé.

« Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais à partir de ce moment, nous, chrétiens aux Pays-Bas, nous nous regarderons avec des yeux nouveaux », a été le commentaire d’un des participants.

Maintenant, l’initiative « Nous choisissons l’unité » convergera dans le Forum des Chrétiens néerlandais qui commencera en 2013. Ce sera un forum ouvert, où les représentants de toutes les Églises et Communautés chrétiennes aux Pays-Bas pourront s’exprimer. Un lieu où l’on pourra partager sa foi, échanger des expériences et créer ainsi une plateforme de communion et collaboration. Une base nécessaire pour progresser ensemble sur la route vers la pleine communion visible entre les chrétiens.

Hanneke Steetskamp – Pays-Bas

No comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *