Mars 2013

Jésus enseignait dans le Temple. Les scribes et les pharisiens lui amenèrent une femme surprise en flagrant délit d’adultère : « Dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu’en dis-tu ? » (Jn8,5).

Ils voulaient ainsi lui tendre un piège. S’il s’était opposé à la lapidation, ils auraient pu l’accuser de ne pas respecter la Loi. En effet, les témoins oculaires de la faute devaient jeter les premières pierres et le peuple suivre leur exemple. En confirmant la condamnation à mort, Jésus aurait contredit son enseignement sur la miséricorde de Dieu envers les pécheurs.

Mais, se baissant, il se mit, imperturbable, à tracer du doigt des traits sur le sol. Puis, se redressant, il leur dit : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. »(Jn 8,7)

Après avoir entendu ces paroles, les accusateurs se retirèrent l’un après l’autre, à commencer par les plus âgés. Le Maître se tourna vers la femme : « Où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » « Personne, Seigneur », répondit-elle. « Moi non plus, je ne te condamne pas : va, et désormais ne pèche plus ». (Jn 8,10-11)

« Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. »

Cela ne signifie pas du tout que Jésus permet de faire le mal, comme l’adultère. Il fait comprendre clairement ce que Dieu commande : « Va, et désormais ne pèche plus ».

Jésus veut ici démasquer l’hypocrisie de ceux qui dénoncent le péché d’une de leurs sœurs sans se reconnaître eux-mêmes pécheurs. Il souligne ainsi la phrase bien connue : « Ne vous posez pas en juge, afin de n’être pas jugés ; car c’est de la façon dont vous jugez qu’on vous jugera » (Mt 7,1-2).

Jésus s’adresse aussi à ceux qui condamnent les autres sans appel et n’envisagent pas le repentir dont est capable le cœur d’un coupable. Son attitude à l’égard de celui qui est fautif est évidente : la miséricorde. Augustin, (l’évêque d’Hippone), ajoute la remarque : « Lorsque les scribes et les pharisiens se furent éloignés, ils restèrent deux : la misère et la miséricorde » [Commentaire à l’Evangile de Jean 33,5].

« Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. »

Comment vivre cette parole ?

Devant chaque frère ou sœur, rappelons-nous que, nous aussi, nous sommes pécheurs, même si nous ne pensons pas avoir commis de fautes graves. Pensons toujours que nous ne connaissons pas les circonstances qui ont pu amener quelqu’un à tomber parfois très bas et à s’éloigner de Dieu. A sa place, qu’aurions-nous fait ?

Nous aussi, nous avons parfois rompu le lien d’amour qui devait nous unir à Dieu, nous ne lui sommes pas restés fidèles.

Si Jésus, le seul homme sans péché, n’a pas jeté la première pierre sur la femme adultère, aucun d’entre nous ne peut le faire contre qui que ce soit.

Donc : ayons de la miséricorde envers tous, réagissons contre certaines tendances qui nous poussent à condamner sans pitié ; sachons pardonner et oublier. Ne gardons dans le cœur aucun résidu de jugements, de ressentiments, pouvant attiser la colère et la haine et nous éloigner de nos frères. Voyons chacun avec un regard nouveau.

Si, à la place du jugement et de la condamnation, nous avons dans le cœur l’amour et la miséricorde, nous aiderons chaque personne à commencer une vie nouvelle en lui donnant à chaque fois le courage de repartir.

 Chiara Lubich

 Parole de Vie publiée en avril 1998

14 Comments

  • Fico feliz em ver a palavra do Senhor ser lavada de maneira rápida e fácil de ser interpretada, e pessoas do mundo todo ter acesso, é muito bom pois as palavras de Cristo foram « Ide por todo mundo e pregai o meu evangelho a toda criatura. Quem crer e for batizado será salvo; quem, porém, não crer será condenado. » (Marcos 16:15-16)

  • 1ª lugar , venho em meio agradeçer vossa disponiblidade na aposta da transmissão do envangelho do Sr.( J.Cristo)

    2ª É uma boa forma de nós como jovens nos intretermos mais nas coisas de Deus .

    3ª Tem como premicia a reanimação da nossa fé .

    obrigado por tudo.

  • Agreed. But what I love about this Gospel story is the way Jesus is so discreet with her, he does not look at her but ‘writes’ in the sand until thy have all gone. How relieved she must have been. How gracious is Jesus with his Forgiveness and how astute, for the elder who would normally throw the first stone leaves first.Then others would follow naturally.

  • vivo en Mar del Plata,quieira conectarme con gente del movimiento y recibir la Palabra de Vida
    Gracias

  • Esta Palabra de Vida me invita terner misericordia con los demas, de ver al hermano con los ojos de Jesus, amando siempre de primero. Nancy _ Reublica Dominicana

  • que hermosa Palabra de Vida.. Vivamos el momento presente con gran alegria amando a cada hermano con ojos nuevos. Que Maria nos ayude a tener un corazon que sea misericordioso y lleno de amor por Jesus que vive en los hermanos. Uno siempre desde Argentina. Gen’s Pablo

  • A vivir con toda nuestras fuerzas esta hermosa Palabra de Dios!!! En su nombre lo haremos. Que Maria nos acompañe en este camino de fidelidad. Unidas en oración

  • E’ esperienza di vita spirituale : il giudizio rompe la relazione d’amore e blocca l’interazione. Quando, invece del giudizio, si vive d’amore e si cerca di dare la vita, si ricompone un « vivere insieme » ed un « lavorare insieme », che fa dell’accoglienza del peccatore un dono di grazia. E’ verissimo : si può vincere una certa stanchezza della vita, ogni volta che si ricomincia ad amare e si guarda al passato con gli occhi di Dio, che ha permesso tanti peccati per poter donare più amore. Carmelo

    • Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *