Ragazzi per l'unità

Les Juniors, 150 000 jeunes ados, présents dans 182 pays des 5 continents, ont pour objectif de construire un monde uni. Ils savent que ce n’est pas une utopie, mais l’avenir qu’ils veulent bâtir : un engagement qui part de chacun et qu’ils cherchent à réaliser, au quotidien, là où ils vivent, à l’école, en famille, avec leurs amis, dans leur ville…

Ce mouvement à large rayonnement est né en 1984 autour des Gen 3 du Mouvement des Focolari : avec eux, ils partagent l’idéal de la fraternité et l’engagement à la faire advenir en parcourant tous les « sentiers » possibles pour faire s’écrouler les barrières de la haine et de l’indifférence.

Ils croient en l’amour évangélique comme unique force capable de changer le monde, ils cherchent à le vivre et à y faire participer leurs amis et ceux qui leur sont proches. Ils s’engagent à vivre la Règle d’Or, « faire aux autres ce que nous voudrions qu’ils nous fassent », présente dans la Bible et dans les livres sacrés de nombreuses grandes religions, et principe partagée par un grand nombre. En vivant la Règle d’Or, ils établissent entre eux un nouveau type de relations, capable de contribuer, dans la fidélité à la foi de chacun, à la réalisation de la paix et de la fraternité.

Ils témoignent de l’idéal du monde uni au cours de rencontres, journées et rassemblements dans les écoles, les jeux, les initiatives sportives, les opérations écologiques et manifestations de tout type… Ils utilisent le langage de la musique ou des mots, de l’art ou des « actions » pour toucher tous ceux de leur âge.

Ragazzi per l'unità, Giordania

Ils s’engagent à porter l’unité là où ils vivent en construisant des ponts d’unité avec ceux qui sont différents par la culture, l’âge et la religion. Ils vont à la rencontre des réfugiés ou des immigrés, entrent en dialogue avec toutes sortes de personnes pour trouver des points de rencontre avec chacun et découvrir que la fraternité universelle est possible en partant de la connaissance personnelle et de la construction de rapports authentiques. Pour cela, ils ont mis sur pied l’action « ColoriAMO la città », « Colorons nos villes » (jeu de mots en italien avec AMO qui signifie « j’aime », NDT), par laquelle ils s’engagent à donner des couleurs, grâce à des actions concrètes de fraternité, aux lieux les plus « gris » des quartiers dans lesquels ils vivent, ceux où il y a le plus de pauvreté, de solitude, de marginalisation. Ils veulent contribuer ainsi à faire de leur ville une « maison pour tous ». Ils y entraînent ceux de leur âge, mais aussi des adultes, des familles et des institutions.

Teens for Unity website

Ils sont constructeurs de paix, aussi bien au niveau personnel que tous ensemble. Ils animent des marches pour la paix et se rencontrent tous les midis (heure italienne) pour le « Time out » – un rendez-vous planétaire de tous les Juniors pour un monde uni, pour une minute de silence ou de prière pour la paix – et, pour la réaliser, sont acteurs de premier plan dans les actions les plus variés, au niveau local et mondial.

Ils vivent la culture du don : ils partagent ce qu’ils ont (biens matériels, talents, temps…) avec les autres Juniors du monde entier, tout comme, dans une famille, celui qui possède davantage partage avec celui qui a besoin. Ils réalisent de nombreuses activités dans les 5 continents, comme les Fêtes du printemps, par lesquelles ils soutiennent les « Projets donner », microréalisations dans divers pays en faveur des jeunes les plus pauvres.

Avec le projet Schoolmates, ils ont organisé un réseau entre les écoles : des classes de plusieurs pays correspondent et partagent culture et initiatives pour construire un monde uni. Grâce à un fonds de solidarité, ils proposent des bourses d’étude pour ceux de leur âge qui n’ont pas la possibilité d’étudier, à cause de la guerre ou des déséquilibres sociaux et économiques de leur pays.

Historique :

1984, le jour de Pâques, Chiara envoie un message aux Gen 3 réunis pour leur école de formation internationale : elle leur propose d’impliquer le plus grand nombre possible de jeunes dans la réalisation d’un monde uni. C’est la naissance du mouvement « Juniors pour un monde uni ».

1985, Chiara lance les « sentiers pour l’unité » à parcourir avec tous les jeunes du monde pour construire le monde uni ; le premier est le sentier rouge : une communion des biens planétaire entre tous les Juniors afin d’aider les plus pauvres et redresser les inégalités.

1987, à CastelGandolfo, premier Super congrès de l’histoire : le rassemblement mondial des Juniors pour un monde uni.

1987, au Sommet des Responsables des Grandes Religions pour la paix à Kyoto (Japon), ils remettent, avec 147 000 signatures d’ados du monde entier, leur engagement à construire la paix : ils parcourent ainsi le sentier jaune.

1988, année européenne du cinéma et de la télévision, les Juniors pour un monde uni lancent l’Action Télévision pour un monde uni. Dans un message remis à la Commission Européenne Cinéma et Télévision, au Conseil de l’Europe et à l’ONU à New York, avec 750 000 signatures d’adhésion, ils proposent que les médias contribuent à un monde uni – c’est le sentier violet.

1990, à l’occasion de la première guerre du Golfe, le Time out est proposé à tout le Mouvement des Focolari. Depuis lors, ce rendez-vous quotidien continue à être un moment de silence et de prière pour demander la fin de toutes les guerres.

1992, on assiste à l’explosion des Juniors pour un monde uni : ils sont 9 000 à accourir du monde entier au second Super congrès, donnant à voir un mouvement désormais répandu et engagé sous toutes les latitudes.

1997, au troisième Super congrès, lancement de l’action « Joie pour tous ».

2000, pour le dixième anniversaire de la Convention pour les droits de l’enfant, ils participent à Tokyo (Japon) à la première Conference of Children for the Coming Generation (Conférence des Enfants pour les Générations Futures), occasion de dialogue entre jeunes de 40 pays sur la paix et l’unité en vue du nouveau millénaire. Le document final, adressé aux chefs d’Etat, est souscrit par 200 000 personnes dans le monde et remis à l’ONU à New York.

2002, le quatrième Super congrès amène les ados à « envahir » les rues de Rome et, dans une manifestation au Colisée, ils sont 10 000 à témoigner de leur engagement pour la fraternité universelle : naît alors le projet Schoolmates, au sein du sentier indigo.

2005, ils parcourent le sentier vert et réalisent la première édition de Run4unity : un relais sportif mondial pour la paix.

2008 : la seconde édition de Run4unity implique, sur plusieurs fuseaux horaires, plus de 100 000 jeunes d’ethnies, cultures et religions différentes qui, en se passant le témoin, manifestent leur engagement à construire l’unité et à déployer symboliquement sur le monde un arc-en-ciel de paix. 300 villes de 87 pays participent.

2009, le Super congrès se déroule en Inde.

CONTACTS

Secrétariat Mondial  Teens4unity

Via di Frascati, 328

00040 ROCCA DI PAPA – Roma – Italy

Tel. – Fax (+39) 06.94.96.268

Info.Teens4unity

Website: http://www.teens4unity.net

Faits de vie

En « frontière » pour servir

En « frontière » pour servir

1

Un groupe de Juniors pour un Monde Uni est parti de Buenos Aires pour partager quelques jours avec les enfants d’une école rurale à Santiago del Estero (1000 km de la capitale), dans une zone très défavorisée, où on vit seulement avec les biens essentiels.

[lire tout]

Articles

A la découverte de l’affectivité

A la découverte de l’affectivité

Premier pas de Up2me (Cela dépend de moi), parcours éducatif pour la maturation globale de l’âge évolutif, vivement souhaité par les parents et les animateurs de jeunes. Avec le support scientifique de l’Institut universitaire Sophia.

[lire tout]
12345...»